Fiche Métier d’Assitant Manager

L’assistant manager effectue des missions variées, qui vont du recrutement des nouveaux talents à l’actualisation du budget en passant par la communication. Il travaille en collaboration avec un dirigeant pour l’aider à atteindre les objectifs fixés pour l’entreprise. Cette fiche métier vous donne toutes les informations utiles pour devenir assistant manager.

Assistante Manager

Synonymes et métiers similaires : manager, community manager, assistant ressources humaines, chargé de communication, assistante de direction, assistante commerciale, assistante de gestion.
Niveau d’étude ou diplôme minimum : BAC+2.
Études en alternance : oui.
Salaire débutant : 1.900€ brut par mois + avantages.
Statut : 
Limite d’âge pour le recrutement : 

1. Que fait un Assistant Manager : missions, tâches et fonctions
2. Quel est le salaire d’un Assistant manager, son évolution de carrière
3. Quels diplômes, études, formations pour devenir Assistant Manager

1. Que fait un Assistant Manager : missions, tâches et fonctions

1.1 Quotidien de ce métier

La mission principale de l’assistant manager est de faire le lien entre le dirigeant et les autres interlocuteurs de l’entreprise : salariés, clients et fournisseurs.

À son arrivée au bureau, l’assistant manager lit les e-mails et le courrier adressés à l’entreprise afin de les traiter par ordre d’importance. Tout au long de la journée, ce professionnel gère les appels téléphoniques destinés à son manager. Il lui transmet les messages prioritaires.

Le manager demande souvent à son assistant de lui transmettre des données sur les personnes qu’il rencontre ou sur les lieux qu’il visite. Dans ce cas, l’assistant prend soin de rechercher une information claire et fiable.

Il est également chargé de l’organisation du planning du dirigeant : il gère son agenda et planifie les réunions en fonction de ses disponibilités. Si des déplacements sont prévus, il réserve les transports appropriés dans le respect du budget de l’entreprise.

Avant toute réunion, séminaire ou conférence, l’assistant manager prend soin de préparer les dossiers de travail du dirigeant de l’entreprise : impression, relecture et archivage.

Quand l’entreprise prévoit un événement (team-building, lancement produit, salon, journée d’étude, etc), c’est l’assistant manager qui contacte les prestataires (restauration, animation, etc).

Il est également amené à rédiger les comptes-rendus des réunions internes et à les diffuser auprès de tous les collaborateurs concernés.

De manière générale, l’assistant manager fait la liaison entre les différents services de l’entreprise. Il peut, par exemple, envoyer une newsletter ou animer une plateforme d’échange entre collaborateurs.

Véritable bras droit du manager, l’assistant participe à des débriefings pour l’aider à prendre des décisions et lui fait part de l’avancement de son travail.

Il assure également toutes les tâches administratives, financières et juridiques liées à la gestion d’une entreprise : déclaration d’impôt, paiement des taxes, gestion du personnel, etc.

C’est aussi lui qui passe les commandes concernant les fournitures et les équipements nécessaires à un bon environnement de travail (fauteuils, imprimantes, stylos, etc).

En fonction de l’entreprise qui l’emploie, l’assistant manager peut être spécialisé dans un domaine d’activités :

  • Communication : l’assistant participe à toutes les actions de communication de son entreprise (création des supports de communication, rédaction des dossiers de presse, suivi des relations médias, etc).
  • Droit de l’entreprise : intégré au service juridique, l’assistant rédige et fait signer les contrats, veille au droit de la propriété intellectuelle et s’assure plus généralement du bon fonctionnement légal de l’entreprise.
  • Marketing : en amont de la production des services ou des produits de l’entreprise, cet assistant réalise des analyses concurrentielles et des études de marché pour comprendre les besoins de la clientèle et y répondre.
  • Ressources humaines : chargé du recrutement, l’assistant RH sélectionne les meilleurs profils pour intégrer l’entreprise et met en place des actions pour fidéliser les collaborateurs.

La majorité des assistants de manager sont des hommes, mais le métier a tendance à se féminiser.

1.2 Tenue et équipement

L’assistant manager porte une tenue sobre et élégante : costume (veste + pantalon ou jupe), chemise et chaussures de ville.

Il est équipé d’un téléphone portable et d’un matériel de bureau qui comprend un écran, un clavier, une imprimante, un fauteuil, etc. Pour son confort, il peut aussi demander un casque téléphonique ou un kit main libre.

S’il travaille pour un grand groupe, il peut bénéficier d’une voiture de fonction.

On lui fournit généralement plusieurs logiciels spécialisés dans le domaine de la gestion, du recrutement ou de la comptabilité.

Sa hiérarchie peut aussi lui acheter de la documentation juridique.

1.3 Qualités essentielles, compétences nécessaires

L’assistant manager est doté d’une bonne présentation et d’une grande aisance à l’écrit comme à l’oral. Il doit aussi être réactif et à l’écoute.

La résistance au stress et l’esprit d’initiative sont fortement appréciés pour ce type de poste, de même que la discrétion.

C’est également un professionnel organisé, polyvalent et sociable, qui sait gérer les priorités, travailler en équipe et faire preuve de diplomatie.

Des compétences en gestion et la curiosité pour les nouvelles technologies sont indispensables pour intégrer ce métier.

Des aptitudes en langues étrangères et des notions juridiques sont nécessaires pour évoluer vers plus de responsabilités.

1.4 Débouchés, recrutement, où exercer ce métier

L’assistant manager peut exercer son métier dans des structures économiques, quels que soient leur taille (start-up, PME, grand groupe) et leur domaine d’activités :

  • banque,
  • commerce,
  • communication,
  • événementiel,
  • industrie,
  • marketing,
  • restauration, etc.

Le métier d’assistant manager est également de plus en plus recherché dans le secteur public pour aider les élus et les directeurs à organiser leur activité (mairies, musées, collectivités, associations, etc).

Pour être recruté, l’assistant manager répond à une offre d’emploi en ligne ou effectue une candidature spontanée en envoyant son CV et sa lettre de motivation. Un entretien avec le dirigeant de la structure permet de valider son profil.

1.5 Horaires, conditions et temps de travail

L’assistant manager sait s’adapter à des horaires flexibles qui correspondent aux pics d’activités de son entreprise : il doit se rendre disponible tous les jours entre 8h00 et 21h00.

Il effectue régulièrement des heures supplémentaires même si son contrat est de généralement 35 heures par semaine. En contrepartie, il bénéficie d’une réduction de son temps de travail au cours des périodes plus calmes.

Il arrive régulièrement que l’assistant manager accompagne le dirigeant de l’entreprise au cours de ses déplacements professionnels : voyages d’affaires, séminaires, conférences, rendez-vous clients, etc.

Le stress peut être pénible et aussi motivant pour les assistants de manager, qui profitent de conditions de travail confortables.

Assistante manager avec un chef d'entreprise

2. Quel est le salaire d’un Assistant Manager, son évolution de carrière

Au début de sa carrière, un assistant manager perçoit un salaire moyen de 1.900€ brut par mois (1.482€ net).

Après quelques années à ce poste, l’assistant manager peut gagner entre 2.200€ brut (1.716€ net) et 2.500€ brut par mois (1.950€ net).

Le salaire d’un assistant manager expérimenté atteint généralement 2.917€ brut par mois (2.275€ net).

En plus de ce salaire fixe, l’assistant manager peut bénéficier, suivant l’entreprise qui l’emploie, de primes variables ou fixes et d’avantages sociaux ou en nature :

  • prime sur objectifs,
  • intéressement et participation,
  • Comité d’Entreprise (CE),
  • tickets restaurants ou cantine d’entreprise,
  • retraite complémentaire,
  • séminaire d’entreprise avec toute l’équipe, etc.

La carrière de l’assistant manager le conduit généralement à évoluer vers des postes d’encadrement comme office manager, chef de produit, contrôleur de gestion ou responsable commercial. S’il préfère s’orienter vers des postes de direction, il peut devenir directeur d’agence bancaire par exemple.

Au sein d’un grand groupe, l’assistant manager a plus tendance à se spécialiser en devenant, par exemple : responsable des ressources humaines, responsable de la communication ou encore responsable des achats.

Les assistants de manager les plus pédagogues peuvent aussi choisir de devenir chargé de formation des nouvelles recrues dans le domaine qui concerne leur entreprise.

3. Quels diplômes, études, formations pour devenir Assistant Manager

Pour devenir assistant manager, il est impératif de valider un diplôme de niveau BAC+2 au moins. Les lycéens qui se destinent à ce métier peuvent s’orienter en filière Science et Technologie du Management et de la Gestion (STMG) ou en Économique et Sociale (ES).

Voici quelques-uns des diplômes qui peuvent mener à ce métier après obtention du BAC :

  • BTS Assistant Manager,
  • BTS Assistant de Gestion PME-PMI,
  • BTS Comptabilité et Gestion (CG),
  • BTS Gestion de la PME (GPME),
  • BTS Management Commercial Opérationnel (MCO),
  • BTS Support à l’Action Managériale (SAM),
  • DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA),
  • DUT Technique de Commercialisation.

Ces formations sont accessibles via Parcoursup, sur dossier de candidature et entretien de motivation ou hors plateforme.

Elles se préparent dans les Centres de Formation d’Apprentis (CFA), les lycées publics et privés et les écoles de gestion et de management. Ces diplômes sont validés par l’étudiant s’il réussit l’examen final.

La plupart de ces formations se préparent en alternance entre l’école et l’entreprise.

À noter : l’assistant manager stagiaire est rémunéré 1.458€ brut par mois en moyenne (1.138€ net).

Les étudiants suivent des cours à hauteur de 30 heures par semaine en moyenne, sans compter le travail personnel.

Les matières étudiées sont le français, les langues vivantes, l’économie, le droit, les techniques de communication en entreprise, la gestion, la conduite de projets, etc.

Pour seconder au mieux les managers dans leurs activités, la formation de l’assistant manager est également centrée sur l’acquisition du savoir-être de ce métier (comportements, attitudes).

Il est également possible de poursuivre des études à l’université ou en école privée pour atteindre un niveau BAC+3 et obtenir un poste d’assistant manager avec plus de responsabilités :

  • Licence Pro Commerce,
  • Licence Pro Management des Organisations,
  • Licence Pro Assistant Export,
  • Bachelor in Business and Management,
  • Bachelor Comptabilité.

Les salariés en poste peuvent également accéder au métier d’assistant manager par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Pour valider la VAE Technicien Supérieur Assistant de Manager, il faut avoir exercé les fonctions qui correspondent à ce métier – en CDD, CDI ou bénévolement – pendant 1 an au moins (1.607 heures).