Fiche Métier de Manager

Un manager est à la tête d’une équipe. Il peut travailler dans tous les secteurs et participe au bon fonctionnement de l’entreprise. Retrouvez toutes les informations utiles pour devenir manager dans cette fiche métier.

Manager

Synonymes et métiers associés : assistant de direction, chargé de communication, chef d’équipe, chef de projet, contrôleur de gestion.
Niveau d’étude ou diplôme minimum : BAC+2.
Études en alternance : oui.
Salaire débutant : 1.300€ net par mois.
Statut : salarié.
Limite d’âge pour le recrutement : 18 ans minimum.

1. Que fait un Manager : missions, tâches et fonctions
2. Quel est le salaire d’un Manager, son évolution de carrière
3. Quels diplômes, études, formations, concours pour devenir Manager

1. Que fait un Manager : missions, tâches et fonctions

1.1 Quotidien de ce métier

Quel que soit son domaine, le manager est à la tête d’une équipe au quotidien. Il est leur référent en ce qui concerne leur activité.

Ces principales missions sont :

  • Fixer des objectifs pour son équipe : en fonction du secteur, cela peut être des objectifs de chiffre, réussir un lancement, une opération promotionnelle, obtenir un certain nombre de nouveaux clients, etc.
  • Contrôler la progression et les résultats : il met en place les outils de suivi et ajuste sa stratégie si besoin.
  • Distribuer les tâches : il fait activement participer tous les membres à la réussite des objectifs.
  • Organiser le planning : il gère l’emploi du temps de son équipe en prenant en compte les objectifs, les congés et les disponibilités de chacun.
  • Animer la vie de l’entreprise : il fait régulièrement des réunions avec ses collaborateurs pour faire le point et peut organiser des événements pour entretenir la cohésion d’équipe et la motivation.
  • Veiller au bien-être de son équipe : en s’intéressant et en prenant le temps de connaître chaque membre du collectif.
  • Prendre le relais avec les clients : le manager peut dans certain cas devoir gérer des clients. Il intervient en cas de problème ou si tous ses collaborateurs sont pris par exemple.

1.2 Tenue et équipement

Le manager peut travailler dans de nombreux secteurs différents, sa tenue doit donc s’adapter à l’entreprise dans laquelle il exerce. Ainsi, il peut avoir à porter un costume-cravate, une tenue de ville ou l’uniforme de son entreprise.

Il n’a pas besoin de beaucoup d’équipement. Une bonne partie de son travail est effectuée dans son bureau, où il a principalement besoin de son ordinateur et de son téléphone.

Pour le reste, ce sont ses compétences en management qui lui permettront de diriger son équipe. Il peut éventuellement s’appuyer sur différents supports (tableau, rétro projecteur, etc.), notamment s’il organise des événements mais cela reste ponctuel.

1.3 Qualités essentielles, compétences nécessaires

Le manager doit avoir de grandes qualités humaines : il doit se montrer à l’écoute, disponible, savoir communiquer et parfois agir en tant que médiateur. Il doit aussi être inspirant pour son équipe et montrer l’exemple.

Pour la partie « gestion » de son métier, il doit avoir des capacités d’analyses, de synthèse et d’adaptation. Il est également organisé et sait gérer son stress, car il doit coordonner les tâches et les plannings de toute une équipe et faire face aux imprévus.

1.4 Débouchés, recrutement, où exercer ce métier

On trouve des managers dans presque tous les domaines, ils sont devenus des incontournables du monde de l’entreprise.

Les débouchés sont bons pour cette profession, même si certains domaines peuvent être plus difficiles d’accès (niveau d’études plus élevé, concurrence sur le marché…). C’est le cas par exemple des managers dans l’industrie ou dans la finance. Les postes de manager d’organisation ou d’office manager, qui œuvrent au sein de la direction d’une entreprise, sont eux aussi plus difficiles d’accès.

Dans la restauration, l’hôtellerie, la grande distribution, la vente et les services, les offres sont nombreuses. Un candidat sérieux et bien formé n’aura pas de mal à trouver un emploi. Il peut aussi exercer dans le commerce, la production, la communication, etc.

Les recrutements font suite à une candidature classique : CV + lettre de motivation, suivie d’un ou de plusieurs entretiens. Une fois le candidat embauché, certaines entreprises, notamment dans la restauration rapide, dispensent une formation interne au nouveau manager.

1.5 Horaires, conditions et temps de travail

Le manager a souvent des horaires de bureau classiques : de 8h/9h à 18h/19h. Il peut effectuer des heures supplémentaires ou même occasionnellement ramener du travail à la maison.

Les conditions de travail sont bonnes, c’est un poste à responsabilité qui permet d’être au cœur de l’entreprise et de travailler en équipe. Cette responsabilité peut néanmoins se transformer en pression, mais la gestion du stress doit faire partie des qualités du manager.

Dans certains secteurs comme la restauration ou l’hôtellerie, le manager peut effectuer des heures de nuit et travailler les week-ends.

La majorité des managers sont employés en CDI et à plein temps.

Réunion avec un Manager

2. Quel est le salaire d’un Manager, son évolution de carrière

Le salaire du manager est difficile à définir. Il peut exercer dans tellement d’entreprises et de domaines différents que les salaires varient énormément d’un travailleur à l’autre.

Mais voici quelques exemples de rémunérations de managers dans différents secteurs.

En restauration rapide, la rémunération d’un manager est souvent comprise entre 1.300€ et 1.500€ net par mois. A ce salaire de base, des primes et avantages en nature peuvent s’ajouter : heures de nuit, primes d’objectifs, repas gratuits, réductions, travail le dimanche etc. En fonction du restaurant et des résultats du manager, ces avantages peuvent ajouter plusieurs centaines d’euros à son salaire de base.

Le salaire médian des managers ou chefs de rayon dans une grande surface est de 2.011€ net par mois. Là encore, des primes peuvent s’ajouter (horaires de nuit, le week-end, objectifs…).

Un manager faisant partie des cadres dirigeants (à la tête d’une équipe de direction), comme l’office manager ou le manager des organisations par exemple, bénéficie d’une meilleure rémunération. Son salaire se situe entre 2.167€ et 4.583€ brut par mois (entre 1.625€ et 3.437€ net). Le salaire médian est de 3.375€ brut, soit 2.531€ net par mois.

Ces montants varient en fonction de l’entreprise, de sa localisation (les salaires sont plus élevés en région parisienne par exemple), du niveau de formation du manager et de son niveau d’expérience.

Pour ce qui est de l’évolution de carrière d’un manager, dans le secteur hôtellerie-restauration, il peut devenir directeur adjoint, puis directeur de magasin, de restaurant, ou d’hôtel. Dans d’autres entreprises, il pourra diriger des équipes de plus en plus importantes et travailler sur de gros projets.

Le manager peut aussi décider de changer de secteur ou de service pour diversifier ses compétences et son activité.

3. Quels diplômes, études, formations, concours pour devenir Manager

Les études du manager doivent être liées au secteur dans lequel il souhaite travailler. Les premiers postes sont accessibles après un BAC+2.

Par exemple un BTS Hôtellerie-Restauration permet déjà à un candidat de trouver un poste de manager dans un hôtel ou en restaurant.

Les managers en restauration rapide doivent en plus suivre une formation interne après leur recrutement pour se familiariser aux méthodes de l’entreprise.

Les diplômes en gestion ou en commerce sont également très appréciés dans l’hôtellerie-restauration, la vente ou la grande distribution.

Pour accéder à des postes de cadre dirigeant il faut posséder un diplôme de niveau BAC+3 au minimum, mais la majorité des personnes recrutées sont titulaires d’un BAC+5.

Il existe aussi de nombreux cursus axés sur le management, allant du BAC+2 au BAC+6, en voici quelques exemples :

  • les BTS en management (BAC +2) : Management des Unités Commerciales (MUC), Support de l’Action Managériale (SAM), Assistant Manager (AM)… Ils se préparent en école ou en alternance.
  • les Bachelors en management (BAC +3) : il en existe des dizaines. Ils se préparent dans les écoles de management, les écoles de commerce, de marketing, etc. Certains sont disponibles en alternance.
  • les Licences Professionnelles en management (BAC+3) : dispensées uniquement en alternance, ces formations se suivent à l’université et en entreprise. Le rythme d’alternance varie en fonction de la licence.
  • les Masters en Management (BAC+5) : accessibles après une licence, une licence pro ou un bachelor, ils sont enseignés à l’université. Certains peuvent être suivis en alternance.
  • les Mastères Spécialisés en management (BAC+5 ou +6) : ce sont les équivalents des masters universitaires mais au sein d’écoles privées. Cela peut être des écoles de commerce, de management ou de marketing. Ils font suite à un bachelor, ou à une licence en management.

Ces formations sont toutes très professionnalisantes et permettent une insertion rapide à l’étudiant. Pour ceux qui suivent des cursus en alternance, il n’est pas rare qu’il se voient proposer un contrat directement en fin de formation.