Fiche Métier de Développeur Web

Un développeur Web s’occupe de créer des sites internet et des applications mobiles pour le compte d’un client. Cette fiche métier vous donne toutes les informations utiles pour devenir développeur Web.

Développeur Web

Synonymes et métiers associés : développeur informatique, webmaster, concepteur informatique, programmeur, développeur back-end / front-end, développeur logiciel, web designer, graphiste.
Niveau d’étude ou diplôme minimum : aucun.
Études en alternance : oui.
Salaire débutant : 2.000€ à 2.500€ brut par mois.
Statut : salarié ou indépendant (freelance).
Limite d’âge pour le recrutement : aucune.

1. Que fait un Développeur Web : missions, tâches et fonctions
2. Quel est le salaire d’un Développeur Web, son évolution de carrière
3. Quels diplômes, études, formations, concours pour devenir Développeur Web

1. Que fait un Développeur Web : missions, tâches et fonctions

La principale mission d’un développeur web est d’écrire le langage informatique qui servira à créer ou à améliorer des sites internet ou des applications web. Ce langage informatique sert à donner des instructions pour créer la structure, les fonctionnalités et l’apparence des interfaces.

Il existe deux types de développeurs :

  • le développeur Back-end, qui programme la structure du site et ses fonctionnalités, autrement dit ce que le site va être capable de faire,
  • le développeur Front-end, qui programme les instructions pour construire l’apparence de l’interface, autrement dit tout ce que l’utilisateur voit à l’écran (couleurs, emplacement des boutons, du texte, etc.).

Les langages à connaître sont différents selon le type de programmation. Le développeur front-end ne peut commencer à programmer que quand le développeur back-end a créé la structure du site.

Le développeur réalise ces interfaces pour le compte de ses clients : des PME, des grandes entreprises ou des indépendants (dentistes, photographes, esthéticiennes, etc.) pour qu’ils puissent présenter leur activité sur internet, proposer des services ou vendre leurs produits.

1.1 Quotidien d’un Dév Web

Pour créer un site, le développeur réalise plusieurs tâches :

  • il analyse les besoins de son client et des futurs utilisateurs du site,
  • il imagine l’architecture du site, c’est à dire la manière dont le site sera organisé, en fonction des besoins du client,
  • le développeur réalise un cahier des charges : il traduit les instructions du client et l’architecture imaginée en tâches techniques à réaliser,
  • il choisit le langage et la technologie la plus adaptée au produit qu’il doit développer, car il existe plusieurs langages de programmation informatique (Java, J2EE, Net, PHP, C++, etc.),
  • le développeur web commence l’écriture (« la programmation ») des instructions dans le langage choisi,
  • il teste et corrige régulièrement ses lignes de code pour s’assurer que tout fonctionne. Une seule virgule au mauvais endroit peut rendre la programmation inefficace ou créer des problèmes sur le site,
  • une fois que l’interface est finie et qu’elle est fonctionnelle, il la rend au client ou la met en ligne,
  • après la mise en production, il assure le suivi et le bon fonctionnement du site. Il s’occupe des mises à jour, de la maintenance et de la correction des bugs. Il peut également ajouter de nouvelles fonctionnalités à la demande du client. Pour cela, il ajoute des lignes de code à la structure déjà établie.

Si le développeur est freelance (généralement micro-entrepreneur), il doit également s’occuper de la gestion administratives (déclarations, comptabilité…), et du démarchage des clients pour faire grossir son entreprise. Il est aussi équipé d’un smartphone, disque dur externe, tablette.

1.2 Tenue et équipement

Le développeur ne porte pas de tenue particulière. La plupart d’entre-eux travaillent en tenue de ville confortable. N’ayant généralement pas de rendez-vous physique avec les clients, le métier n’exige pas une apparence extrêmement soignée.

Les développeurs qui travaillent en entreprise doivent toutefois s’adapter au code vestimentaire en place.

L’élément indispensable à son travail est bien sûr son ordinateur généralement accompagné de 2 écrans, un écran pour écrire le code, et un écran pour voir le résultat sur un navigateur. Il code sur des logiciels spécialisés

1.3 Qualités essentielles, compétences nécessaires

Il doit maîtriser un ou plusieurs langages de développement web. Il est très rare qu’un seul développeur les connaisse tous, mais quelques-uns sont indispensables (HTML, CSS, JavaScript et PHP) pour commencer une carrière de développeur.

Il doit rester curieux et mettre constamment à jour ses compétences, car les langages informatiques évoluent et des nouveautés apparaissent régulièrement. L’autonomie d’apprentissage est donc indispensable.

Il doit avoir le sens du détail, car le coding demande d’être très précis. Une petite erreur peut être à l’origine de plusieurs dysfonctionnements. Il est nécessaire d’être concentré et persévérant pour trouver d’où viennent les problèmes. Il ne faut pas avoir peur de chercher pendant des heures.

La rapidité d’exécution est une qualité très appréciée, les projets pouvant parfois traîner en longueur.

Enfin, une solide culture du web lui permettra de travailler plus efficacement avec les autres professionnels du digital (webmaster, rédacteur SEO, traffic manager, etc.).

1.4 Débouchés, recrutement, où exercer ce métier

Les métiers du web sont en pleine expansion. Nous utilisons de plus en plus le web pour trouver un magasin, un professionnel ou acheter un produit. Il est donc devenu indispensable pour les entreprises, comme pour les indépendants, d’avoir une présence sur le web pour trouver des clients.

Le marché du travail des développeurs web est particulièrement favorable, car la demande est plus élevée que le nombre de candidats qualifiés. C’est le métier du web le plus recherché.

Un développeur peut être recruté de plusieurs manières :

  • Il peut être embauché en CDD ou en CDI dans une grande entreprise ou une start up au sein d’une équipe informatique ou digitale. Il peut travailler seul ou avec d’autres programmeurs (front-end et/ou back-end). Il sera chargé du développement et de la maintenance des projets web en interne (améliorations ou refonte du site, développement d’une application, etc.).
  • Il peut être salarié dans une agence web ou digitale au sein d’une équipe pluridisciplinaire (webmaster, chef de projet, traffic manager, etc.). Ces agences prennent en charge le pôle digital d’un portefeuille d’entreprise.
  • Il peut également travailler en indépendant. Dans ce cas, le dév freelance est engagé par une entreprise ou un particulier le temps d’une mission. Il ne touche pas de salaire, mais facture ses prestations. Il peut réaliser une ou plusieurs missions pour le même client. La plupart du temps lorsqu’il est freelance, il travaille avec le statut de micro-entrepreneur.

Pour trouver des clients, un développeur qui est à son compte peut s’inscrire sur des plateformes de mise en relation entre clients et freelances (Malt.fr par exemple). Le bouche-à-oreille peut également permettre de développer sa clientèle.

Ses compétences étant très recherchées, il n’est pas rare qu’un développeur soit contacté directement par une entreprise ou une agence pour lui proposer un poste. C’est souvent sur la plateforme LinkedIn qu’il reçoit ces propositions.

1.5 Horaires, conditions et temps de travail

Un développeur web en entreprise a des horaires de bureau, de 8 h/9 h à 17 h/19 h. Il lui arrive de faire des heures supplémentaires pour respecter les délais de mise en production qui lui ont été donnés. Les conditions de travail sont convenables, les profils les plus compétents sont chouchoutés pour s’assurer de leur fidélité.

En agence ou en indépendant, le rythme de travail peut être soutenu. Travailler en continu devant un ordinateur peut devenir problématique pour la santé.

Dév Web

2. Quel est le salaire d’un Développeur Web, son évolution de carrière

La majorité des développeurs juniors débutent leur carrière aux alentours entre 2.000€ et 2.500€ brut par mois (entre 1.560€ et 1.950€ net). Mais ils pourront assez rapidement faire évoluer leur salaire, notamment ceux qui maîtrisent des langages complexes et très recherchés.

En entreprise ou en agence, un développeur peut devenir chef de projet technique et coordonner des équipes de développeurs. En tant que freelance, il peut s’orienter vers des missions de consulting.

Vous pouvez aussi lire notre article spécial sur la rémunération d’un développeur web pour avoir plus d’informations.

3. Quels diplômes, études, formations, concours pour devenir Développeur Web

Comme pour de nombreuses professions du web, le métier de développeur s’apprend avec la pratique. Certains développeurs sont autodidactes, mais il est recommandé de suivre une formation pour apprendre les langages indispensables.

Plusieurs parcours sont possibles. Il existe quelques formations initiales, à l’université ou en école d’ingénieur. Mais de plus en plus de candidats choisissent une école privée de coding directement après le BAC. Il en existe plusieurs plus ou moins réputées.

À noter : un BAC orienté scientifique est vivement conseillé pour intégrer un cursus classique en informatique ou en école d’ingénieur.

3.1 Cursus Classique

Pour se familiariser au développement et acquérir une culture digitale, il peut être intéressant de débuter son parcours par un BAC+2 Informatique :

  • BTS Systèmes Numériques (SN),
  • BTS Services Informatiques aux Organisations (SIO),
  • DUT Informatique.

L’élève peut ensuite intégrer une licence professionnelle puis un master spécialisé en informatique pour développer ses compétences en programmation.

Il est possible de suivre la plupart de ces formations en apprentissage, ce qui est particulièrement intéressant, car la pratique et la mise en application sont indispensables pour apprendre ce métier. Et cette expérience représente un véritable atout lors des premiers entretiens d’embauche.

3.2 Écoles d’Ingénieurs

Il est également possible d’apprendre à coder au sein d’une école d’ingénieur en suivant une formation spécialisée en informatique.

En 3 à 5 années, l’étudiant acquiert des compétences de développement et de management. Les ingénieurs étant très recherchés par les entreprises pour des postes à responsabilités.

3.3 Écoles ou Certifications Privées

Certains candidats décident d’intégrer des formations courtes de coding directement après le BAC ou lors d’une reconversion.

Leurs durées varient de 6 mois à 3 ans et permettent aux candidats les plus motivés de trouver un emploi de développeur junior à l’issue de leur formation. Certaines sont gratuites et la plupart ne demandent aucune condition de diplôme. Ces formations de développeur web peuvent être suivies en ligne ou en présentiel.

Les plus réputées sont :

  • L’école 42 de Xavier Niel,
  • La Web@cadémie,
  • The hacking project,
  • Le Wagon,
  • O’clock,
  • Openclasseroom, etc.

Certaines de ces formations demandent beaucoup d’investissement, mais ne constituent pourtant qu’un point de départ. Le développeur devra continuer à se former tout au long de sa carrière pour se perfectionner et apprendre de nouveaux langages.

Il est possible de trouver des formations (en ligne ou en présentiel) de quelques jours à quelques mois pour apprendre à utiliser un système (WordPress par exemple), un logiciel (Prestashop) ou un langage en particulier (PHP).