Fiche Métier de Toiletteur pour Chiens

Voter

Un toiletteur, ou toiletteuse, pour chiens s’occupe de l’hygiène et des soins esthétiques des chiens. Cette fiche métier vous donne toutes les informations utiles pour devenir toiletteur canin.

Toilettage pour chiens

Synonymes et métiers associés : technicien de l’entretien canin, pet-sitter, soigneur animalier, dresseur canin, éducateur canin, éducateur comportementaliste, vétérinaire, vétérinaire comportementaliste, auxiliaire vétérinaire, assistante vétérinaire.
Niveau d’études ou diplômes requis : aucun.
Études en alternance : oui.
Salaire débutant : SMIC.
Statut : salarié ou indépendant.
Limite d’âge pour le recrutement : 18 ans minimum.

1. Que fait le Toiletteur Canin : missions, tâches et fonctions :
2. Quel est le salaire d’un Toiletteur pour Chiens, son évolution de carrière :
3. Quels diplômes, études, formations pour devenir Toiletteur de Chien :

1. Que fait le Toiletteur Canin : missions, tâches et fonctions :

1.1 Quotidien d’un Toiletteur pour Chiens :
1.2 Tenue et équipement d’une Toiletteur de Chien :
1.3 Qualités essentielles, compétences requises pour être Toiletteur Canin :
1.4 Débouchés, recrutement, où exercer le métier de Toiletteur pour Chiens :
1.5 Horaires, durée et conditions de travail Toiletteur Canin :

1.1 Quotidien d’un Toiletteur pour Chiens :

La mission première du toiletteur est de s’assurer que le chien garde de bonnes conditions d’hygiène, qu’il soit propre, sans parasites ou problèmes de peau pouvant affecter sa santé. Il n’a pas le droit de donner des soins médicaux, car il n’a pas les compétences nécessaires. Mais il doit avoir des connaissances suffisantes pour repérer des problèmes de propreté simples et les résoudre, ou renvoyer les propriétaires vers le bon professionnel, très souvent le vétérinaire.

Un toiletteur canin va donc tout d’abord s’occuper de nettoyer le chien. Il le lave avec un shampoing et lui fait des soins esthétiques, anti-puces et antiparasitaires si nécessaire. Il va ensuite sécher l’animal et le brosser.

Il s’occupe également de le tondre, (ou de l’épiler pour éviter que ses poils ne perdent de la couleur au fil du temps), de le peigner et de le coiffer lorsque le propriétaire le souhaite. Il peut aussi avoir besoin de compléter le toilettage et lui couper les griffes, lui nettoyer et épiler les oreilles, lui nettoyer le coin des yeux, etc.

Il lui est parfois demandé de faire preuve de créativité pour coiffer, et rndre les animaux dont il s’occupe plus beaux. Les tâches esthétiques très poussées peuvent être demandées en particulier si l’animal participe à des concours canins ou des expositions. Dans ce cas, il faut que le toiletteur connaisse les standards de ce genre de concours pour y répondre tout en respectant les souhaits des clients.

Le toiletteur s’occupe également de la propreté de son salon. Il doit régulièrement nettoyer son matériel et ses locaux. Il va également proposer à la vente des produits d’hygiène, cosmétiques et pratiques (coussins, cages, soins, laisses, colliers, nourriture, etc.) et doit pouvoir conseiller ses clients sur les produits adaptés aux besoins et aux particularités de leur chien.

La plupart du temps, les toiletteurs sont des indépendants à leur compte et possèdent leur propre salon. Ils doivent dans ce cas passer du temps à la gestion de leur entreprise, accomplir des tâches administratives telles que la comptabilité mais également faire la publicité et le marketing de leur entreprise afin de faire se faire connaître et trouver suffisamment de clients.

Même si la majorité des toiletteurs pour chiens sont des femmes (le terme toiletteuse est pourtant peu utilisé), il est tout à fait possible pour un homme d’exercer ce métier.

1.2 Tenue et équipement d’une Toiletteur de Chien :

Il n’existe pas de tenue obligatoire, mais pour donner les soins aux chiens, qui parfois ne se laissent pas faire, les toiletteurs portent une blouse, un tablier ou un pantalon imperméables, qui leurs permettent de se protéger des projections d’eau et de produits. Ainsi qu’une jupe ou une ceinture porte-outils pour garder à portée de main le matériel nécessaire au toilettage (peigne, shampoing, etc.).

1.3 Qualités essentielles, compétences requises pour être Toiletteur Canin :

La première qualité nécessaire pour être toiletteur est d’être passionné par les animaux. En effet, le métier demande beaucoup de patience, d’habileté et de compassion pour les chiens, car il est parfois compliqué d’apprivoiser le chien, le convaincre de se laisser faire et d’avoir les bons gestes pour ne pas le blesser ou le faire souffrir en le manipulant.

Il faut aussi avoir une certaine connaissance des races canines (physiologie, traits de caractère, etc.) pour adapter ses soins aux particularités de chaque type de chien. Un toiletteur doit également pouvoir repérer les anomalies ou les problèmes d’hygiène, et comprendre la base du langage canin pour donner les soins adéquats.

Enfin, des compétences commerciales seront très utiles pour vendre ses produits, mais également faire connaître le salon, attirer de nouveaux clients et les fidéliser.

1.4 Débouchés, recrutement, où exercer le métier de Toiletteur pour Chiens :

Dans la plupart des cas, le toiletteur est à son compte. Deux options s’offrent à lui dans ce cas, louer un local et ouvrir son propre salon de toilettage, ou bien reprendre la gestion d’un salon déjà existant. Ils peuvent également décider d’exercer leur métier au domicile des clients.

Les opportunités d’embauche en tant que salarié sont rares, car généralement les salons n’ont pas assez de clients ou ne sont pas assez rentables pour employer un salarié. Les salons sont souvent des entreprises d’une personne.

En effet, le marché du travail dans ce domaine est difficile. Il existe une demande qui augmente de manière régulière, mais la concurrence est très forte et les prix de certaines prestations (tonte et coupe) ont tendance à être facturé le moins cher possible pour attirer les clients, ce qui réduit la rentabilité.

1.5 Horaires, durée et conditions de travail Toiletteur Canin :

Lorsque le toiletteur est à son compte, ses horaires suivent ceux de la plupart des boutiques. Le plus souvent, son salon de toilettage ouvre entre 9h et 19h, du lundi au samedi. Mais le travail du toiletteur indépendant ne s’arrête pas là. Il doit également s’occuper de la gestion de son entreprise. Il peut le faire pendant les heures d’ouverture s’il n’a pas de clients, sinon il devra s’en occuper avant ou après.

Surtout au début, il devra faire des heures supplémentaires pour faire démarrer et faire connaître son entreprise.

Les toiletteurs à domicile s’adaptent aux horaires souhaités par les propriétaires, s’ils veulent développer leur clientèle rapidement, ils devront travailler les week-ends et le soir.

Le travail de toiletteur peut être fatiguant et physique lorsque les chiens sont de grande taille ou lorsqu’ils ne sont pas habitués à être manipulé et ne se laissent pas faire, mais les conditions de travail restent le plus souvent convenables.

Toiletteur Canin

2. Quel est le salaire d’un Toiletteur pour Chiens, son évolution de carrière :

2.1 Combien gagne un Toiletteur Canin, rémunération, primes :
2.2 Evolution professionnelle d’un Toiletteur Canin :

2.1 Combien gagne un Toiletteur Canin, rémunération, primes :

Le salaire d’un toiletteur salarié débutant tourne autour du SMIC. En ce qui concerne les toiletteurs ayant un salon ou pratiquant à domicile, la rémunération varie selon le nombre de clients et le prix des prestations.

Les débuts peuvent être difficiles en attendant de fidéliser sa clientèle, mais en moyenne un toiletteur à son compte peut gagner de 1.500€ à 1.700€ bruts par mois. Il est recommandé de facturer environ 40€ de l’heure pour être rentable.

Pour augmenter ses sources de revenus, le toiletteur peut vendre des produits d’hygiène, de soins et de la nourriture haut de gamme pour se différencier de la concurrence.

La rémunération des prestations à domicile est moins rentable, car le toiletteur passe beaucoup de temps à se déplacer chez les clients, ce qui coûte de l’argent, mais l’empêche de réaliser faire autant de prestations à la journée que dans un salon.

Si vous souhaitez devenir toiletteur canin à domicile, il faut s’orienter vers des prestations hauts de gamme, et cibler des clients qui ont un grand pouvoir d’achat.

2.2 Evolution professionnelle d’un Toiletteur Canin :

Pour les salariés, l’évolution possible est d’ouvrir son propre salon.

Les toiletteurs déjà à leur compte peuvent décider d’ouvrir leur propre élevage canin dans lequel ils pourront également proposer des services de toilettage et de gardiennage.

Leurs compétences peuvent également leur permettre de devenir vendeurs en animalerie, ou éducateur canin.

Toiletteur pour chien

3. Quels diplômes, études, formations pour devenir Toiletteur de Chien :

Contrairement à la plupart des autres métiers du domaine canin, il n’est pas nécessaire de détenir une attestation de connaissances pour devenir toiletteur.

Seul le toiletteur qui développe des activités de vente, de transport d’animaux ou d’éducation canine doit demander un certificat de capacité animalière à la Préfecture. Ne pas hésiter à contacter la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) de votre région pour savoir dans quel cas votre situation figure.

Une attestation de suivi de Stage de Préparation à l’Installation (SPI) délivrée par la Chambre de Métiers sera demandée si l’on s’installe à son compte. Le stage dure 30 heures et le coût varie entre 175€ et 400€.

Il n’existe donc pas de formation obligatoire, mais il est vivement recommandé d’en suivre une. Pour apprendre les connaissances nécessaires, mais c’est également un argument important pour rassurer sa clientèle.

Deux types de formation sont reconnus : les formations délivrées et reconnues par l’état et celles reconnues pas le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNPC).

Le titre RNCP permet de savoir si une formation est reconnue par l’État même si elle est proposée par un organisme privé. Ces formations ont la qualité d’être adapté au marché de l’emploi car elles sont souvent élaborées en collaboration avec les organismes de la profession. Certaines préparent à devenir salarié d’autres à ouvrir son propre salon.

3.1 La Certification de Toiletteur Canin et Félin (CTM) :
3.2 BTM Toiletteur Canin et Félin :
3.3 Brevet National de Toiletteur Canin (BNTC) :

3.1 La Certification de Toiletteur Canin et Félin (CTM) :

Cette formation est reconnue par le RNCP, par l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat (APCMA) et par le Syndicat National pour les Professions du Chien et du Chat (SNPCC).

Elle est destinée aux futurs salariés et permet également d’exercer au domicile des particuliers. Elle n’a pas été conçue pour ceux qui souhaitent monter leur propre salon, car elle ne comporte pas d’enseignement en gestion.

La formation est accessible en alternance (sous un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation), et dure 2 ans.

Pour être admis, il faut :

. avoir minimum 16 ans et maximum 25 ans,
. avoir un niveau de 3ème,
. avoir signé un contrat d’apprentissage avec une entreprise.

Elle est également accessible en formation continue, pour les demandeurs d’emploi ou les salariés en reconversion sans limites d’âge. Dans ce cas, la formation dure 8 mois, dont 1/3 du temps en entreprise. Seulement quelques centres peuvent la proposer, ne pas hésiter à contacter le SNPCC pour connaître la liste de ces écoles.

La formation est composée de 5 blocs de compétence à valider dans le domaine de la gestion de base d’un salon de toilettage :

. établir une relation commerciale de premier niveau,
. communiquer efficacement dans son cadre professionnel,
. appréhender la dimension économique de son travail,
. réaliser son travail en respectant son cadre de délégation,
. langue étrangère professionnelle.

Ainsi que de 6 blocs de compétences dans le domaine professionnel :

. accueillir le client et son chien/chat,
. préparer le poste de travail et l’animal,
. toiletter le chien/chat,
. effectuer des prestations annexes au toilettage,
. effectuer des ventes de produits additionnels,
. nettoyer et désinfecter les locaux et les matériels.

Pour obtenir son certificat, il est nécessaire de valider les différentes compétences de ces blocs au cours d’ épreuves finales.

Le certificat est un diplôme de niveau V, soit l’équivalent d’un CAP, d’un Certificat de Formation Professionnelle des Adultes (CFPA) ou d’un Brevet d’Etudes Professionnelles (BEP).

3.2 BTM Toiletteur Canin et Félin :

Une nouvelle formation a été créée en 2018 par les mêmes organismes (le SNPCC et le APCMA) : le Brevet Technique des Métiers (BTM) de toiletteur canin et félin.

Seule formation à donner accès à un diplôme de niveau IV (BAC) et accessible en contrat de professionnalisation de 12 mois.

Les premiers centres à proposer cette formation l’ont ouvert en 2018. Elle est accessible après l’obtention du certificat de toiletteur canin et félin.

3.3 Brevet National de Toiletteur Canin (BNTC) :

Il est le seul diplôme homologué par l’État et permet également d’obtenir un niveau V de formation.

La formation est accessible en alternance (en apprentissage ou en contrat de qualification) et elle dure deux ans.

Pour être accepté, il faut :

. avoir minimum 16 ans et maximum 25 ans,
. avoir un niveau de 3ème,
. avoir signé un contrat d’apprentissage avec une entreprise.

Seuls 8 centres en France peuvent proposer cette formation :

. le CFAA de l’Artisanat de Mulhouse (68),
. le MFR du Perche à Mortagne-au-perche (61),
. l’ACPM Est Provence à Ollioules (83),
. le CFBT à la Ciotat (13),
. l’IMA du Pays de Montereau à Saint-Germain-Laval (77),
. le CFA adarfoss de Levallois-Perret (92),
. la Cité de la Formation de Marmande (47),
. le Lycée de Combrailles à Saint-Gervais-d’Auvergne (63).

L’obtention du BNTC fournira toutes les connaissances nécessaires à l’ouverture et à la gestion de sa propre entreprise.

La possibilité de suivre une formation à distance existe aussi, certains organismes privés proposent des formations plus ou moins longues.