Fiche Métier de Directeur Artistique

Un Directeur Artistique (DA), ou une directrice artistique, est responsable de concevoir l’identité visuelle d’une marque, d’un produit ou d’un lieu et de la décliner sur des supports de communication. Cette fiche métier vous donne toutes les informations utiles pour devenir directeur artistique.

Directeur Artistique

Synonymes et métiers associés : graphique designer, graphiste, webdesigner, directeur de création, concepteur-rédacteur, directeur marketing, directeur communication.
Niveau d’étude ou diplôme minimum : BAC+3.
Études en alternance : oui.
Salaire débutant : 2.000 à 2.500€ brut par mois.
Statut : salarié ou indépendant (freelance).
Limite d’âge pour le recrutement : 18 ans.

1. Que fait un Directeur Artistique : missions, tâches et fonctions
2. Quel est le salaire d’un Directeur Artistique, son évolution de carrière
3. Quels diplômes, études, formations, concours pour devenir Directeur Artistique

1. Que fait un Directeur Artistique : missions, tâches et fonctions

Un directeur artistique est un créatif. Ses missions consistent à penser l’identité artistique et visuelle. Que ce soit d’une marque (de haute couture par exemple), d’un lieu (une galerie ou un opéra) d’une représentation (un film ou une pièce de théâtre) ou d’un produit, et de l’imprégner sur tous les supports de communication utilisés pour le promouvoir.

Le DA est chargé de tous les aspects visuels. Il s’assure que l’identité visuelle soit respectée et cohérente sur tous les moyens d’expression liés au projet dont il est responsable.

Dans les structures culturelles (opéra, théâtre, galerie, etc.), le directeur artistique participe au choix des programmations ou des artistes, car ce choix communique sur ce que la compagnie cherche à exprimer ou les valeurs qu’elle incarne.

1.1 Quotidien du métier

Son quotidien varie considérablement en fonction du secteur et de l’entreprise pour laquelle il travaille. Cependant, ses tâches couvrent essentiellement 4 grandes missions.

  • Analyser les besoins et concevoir l’identité visuelle :

Après avoir recueilli un ensemble d’information sur le projet et la marque, son histoire, ses valeurs, ses activités et ses ambitions, il travaille en collaboration avec le directeur de création, le directeur marketing et/ou le directeur de communication pour définir le message et l’objectif du projet ou de l’artiste. Autrement dit, il définit ce que ce projet cherche à exprimer.

En fonction de ces informations, il va déterminer quels éléments visuels représentent le mieux cette intention. Il va sélectionner les couleurs, le logo, la typologie, les formes qui seront systématiquement utilisés et associés au projet. Cet ensemble d’éléments sera regroupé dans ce que l’on appelle une charte graphique. Elle servira de référence.

  • Participer au choix des supports de communication et de programmation :

Pour communiquer sur un projet, le directeur artistique participe au choix des modes d’expression les plus adaptés au message, à l’identité visuelle et à la cible :

– la publicité institutionnelle : affiches, encarts de presse, spots TV et radio,
– la communication digitale : sites internet, applications, réseaux sociaux, newsletter,
– l’événementiel : salon, lancement, défilé, showroom, etc.,
– le packaging : emballage produit, décoration des boutiques, Publicité sur le Lieu de Vente (PLV),
– le marketing direct : argumentaires de vente, déroulement d’une prestation, etc.,
– les produits dérivés.

Il participe également au choix des artistes ou des œuvres dans les arts du spectacle (film, théâtre, édition, etc.), car il doit garantir que ces choix sont pertinents avec le projet artistique de la structure. Les deux doivent véhiculer le même message. Il est aussi responsable de communiquer et de promouvoir cette offre artistique.

  • Décliner l’identité visuelle sur les supports de communication :

Que ce soit pour la création d’un support de communication visuelle (affiche, publicité de télévision) textuelle (script d’un spot radio), d’un décor (théâtre, cinéma, danse) ou l’agencement d’une boutique : c’est le directeur artistique qui décide de l’univers esthétique.

Il choisit la nature de l’image, l’atmosphère, les éléments de décor, la composition (couleurs, textures, agencement) le rendu des textes (typographie, couleur, etc.), l’ordre dans lequel les informations seront données, etc.

Il s’assure de concevoir des messages cohérents avec l’identité artistique du projet. Enfin, il dessine, conçoit ou produit sur ordinateur une maquette, une esquisse ou un story-board de ses idées pour les présenter.

  • Superviser la création et contrôler le respect de l’identité visuelle :

Après validation par le client ou la direction de son entreprise (directeur de la communication, du marketing, etc.), il organise le projet de création des supports. Il répartit le travail au sein de l’équipe créative (graphistes, photographes, concepteur-rédacteur, etc.) et supervise les étapes de création.

Il doit s’assurer que la charte graphique est respectée, car il est le garant de la cohérence visuelle de toutes les expressions de communication utilisées pour promouvoir le projet.

1.2 Tenue et équipement

Aucun vêtement spécifique n’est nécessaire pour exercer ce poste. Un directeur artistique porte une tenue de ville ou un costume/tailleur selon ses envies ou le code vestimentaire de la structure pour laquelle il travaille.

Son ordinateur et son smartphone sont ses outils de travail indispensables.

1.3 Qualités essentielles, compétences nécessaires

Il doit être créatif et avoir un véritable sens de l’esthétique, car ses principales missions consistent à avoir des idées, à concevoir et à créer.

Il doit également avoir de solides connaissances en communication et en marketing, pour faire des choix esthétiques judicieux et forts qui auront un impact sur le public visé.

Dans certains domaines, il doit maîtriser les outils de Publication Assistée par Ordinateur (PAO) : Photoshop pour travailler les images, Illustrator pour le dessin et InDesign pour la mise en page.

Lorsqu’il travaille pour des productions culturelles, il doit maîtriser des étapes techniques de la production d’une œuvre, connaître les artistes et les tendances du secteur culturel dans lequel il travaille (théâtre, cinéma, danse, musique, etc.).

Il doit être capable de communiquer ses idées et de convaincre pour faire accepter ses propositions. Enfin, il doit savoir piloter un projet : gérer une équipe, organiser le travail, respecter les délais, etc.

1.4 Débouchés, recrutement, où exercer ce métier

Un directeur artistique travaille la plupart du temps dans une agence au sein d’une équipe de créatifs :

  • agence de communication ou de publicité,
  • studio de création ou atelier de dessins,
  • agence digitale ou web,
  • maison d’édition ou société de presse.

Il peut être chargé de travailler sur des projets très variés :

  • galerie d’exposition (photographie, sculpture, peinture),
  • musées,
  • compagnies de danse, de théâtre, de spectacle, etc.,
  • cinéma,
  • label de musique,
  • marques de mode et de luxe,
  • grandes entreprises.

Certaines grandes entreprises embauchent également leur propre directeur artistique. Il peut donc travailler directement au sein d’un service communication, marketing ou design d’une entreprise.

Enfin, il est possible de travailler à son compte en tant que freelance. Dans ce cas, il propose ses services à des clients le temps d’une mission et facture sa prestation.

Le métier fait rêver et les places sont limitées. En plus d’une formation adaptée, il est nécessaire de s’être constitué un book afin de pouvoir présenter ses créations. C’est pourquoi, les candidats doivent, la plupart du temps, détenir une première expérience à un poste de création (Webdesigner, illustrateur, graphiste, etc.) pour se constituer un portfolio.

Certaines formations spécialisées, comme le Master de Directeur Artistique à l’école Penninghen, peuvent permettre d’intégrer un poste de DA junior dès la sortie de l’école.

1.5 Horaires, conditions et temps de travail

Le directeur artistique a des horaires de bureau (35 heures), mais il n’est pas rare qu’il fasse des heures supplémentaires pour mener à bien les projets dans les délais.

Les conditions de travail sont généralement bonnes. C’est un métier passionnant et créatif, mais parfois difficile, car il faut maîtriser de plus en plus de techniques.

Directeur Artistique d'un Théâtre

2. Quel est le salaire d’un Directeur Artistique, son évolution de carrière

Un directeur artistique junior commence généralement sa carrière en touchant une rémunération allant de 2.000 à 2.500€ brut par mois (1.560€ à 1.950€ net).

Son salaire évoluera selon le nombre de domaines qu’il maîtrise (design, web, papier, etc.). Il peut atteindre les 4.000 à 5.000€ brut par mois au cours de sa carrière (3.000 à 3.750€ net).

Pour faire évoluer ses tâches, un DA peut se spécialiser dans un domaine : le design graphique, la communication multimédia, le web, le marketing opérationnel, etc.

En agence, le DA peut évoluer vers le poste de son supérieur hiérarchique, le directeur de création. Il est alors responsable d’une équipe de créatifs, de la stratégie créative et de la relation avec les clients.

Au sein d’une entreprise, il peut évoluer vers un poste de directeur de communication.

3. Quels diplômes, études, formations, concours pour devenir Directeur Artistique

Le métier n’est pas réglementé, c’est à dire qu’aucun diplôme n’est obligatoire pour l’exercer. Mais dans la réalité, des études en art graphique et design sont indispensables pour apprendre le métier de directeur artistique et trouver un emploi.

3.1 Diplômes de Niveau BAC+3

  • Diplôme National des Métiers d’Art et du DEsign (DN MADE) :

Ce cursus d’arts appliqués est délivré dans les lycées et les écoles supérieures d’arts appliqués. Il remplace, depuis 2019, les Mises à Niveau en Arts Appliqués (MANAA), les Diplômes des Métiers d’Art (DMA) et les BTS en Arts Appliqués (dont le BTS Design Graphique).

Il existe une multitude d’options et de parcours possibles. La formation peut être suivie en apprentissage.

  • Diplôme National d’Arts (DNA) option design :

Délivrée par les écoles supérieures d’art, cette formation, contrairement au DN MADE est davantage tournée vers des projets d’art pur.

L’élève doit choisir une option dès le début du cursus : art, communication ou design. Il n’est pas possible de la suivre en apprentissage.

Ces formations publiques sont accessibles après le BAC. Elles durent 3 ans et donnent accès à un niveau Licence (BAC+3).

Elles sont accessibles à tous les bacheliers, mais les détenteurs du BAC Sciences et Technologies de Design et des Arts Appliqués (STD2A) ont une meilleure chance de les intégrer, car ils ont déjà une connaissance des arts appliqués et des outils graphiques.

3.2 Diplômes de Niveau BAC+4/5

Nous vous donnons également quelques formations BAC+4 ou BAC+5 qui permettent, entre autres, de devenir directeur artistique :

  • Diplôme Supérieur des Arts Appliqués (DSAA),
  • Masters Pro dans le domaine de l’art à l’université,
  • Écoles des Beaux-arts et écoles d’art privées :
    – Écoles Nationales Supérieures des Beaux-Arts (ENSBA),
    – École nationale des arts décoratifs (Ensad),
    – École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art (ENSAAMA),
    – Penninghen l’école de direction artistique et d’architecture intérieure (anciennement ESAG) qui délivre un Master de Directeur Artistique,
    – etc.