Fiche Métier d’Hôtesse d’Accueil

L’hôtesse d’accueil réceptionne, informe et oriente les clients, les visiteurs ou les invités au sein des locaux d’une organisation. Elle peut également assurer des fonctions de standardiste et toutes les tâches liées au secrétariat. Cette fiche métier vous donne toutes les informations utiles pour devenir hôtesse d’accueil.

Hôtesse Accueil

Synonymes et métiers similaires : adjointe administrative, assistante RH, secrétaire administrative, SAENES, secrétaire de mairie, standardiste, réceptionniste, caissière.
Niveau d’étude ou diplôme minimum : aucun.
Études en alternance : oui.
Salaire débutant : SMIC.
Statut : salarié, fonctionnaire.
Limite d’âge pour le recrutement : aucune.

1. Que fait une Hôtesse d’Accueil : missions, tâches et fonctions
2. Quel est le salaire d’une Hôtesse d’Accueil, son évolution de carrière
3. Quels diplômes, études, formations, concours pour devenir Hôtesse d’Accueil

1. Que fait une Hôtesse d’Accueil : missions, tâches et fonctions

1.1 Quotidien de ce métier

La mission principale d’une hôtesse d’accueil est de recevoir la clientèle pour l’informer et l’orienter dans les locaux de l’organisme qui l’emploie. Elle travaille en équipe avec d’autres hôtesses sous l’autorité du responsable de l’accueil général.

Si les visiteurs sont présents pour assister à une réunion ou à un séminaire, elle vérifie que leur nom soit sur la liste des invités et contrôle leur identité. Elle peut aussi leur remettre des badges d’accès aux différents locaux.

Pour que la circulation du public soit fluide, l’hôtesse d’accueil doit tenir à jour les informations disponibles sur les différentes signalisations : panneaux électroniques, pancartes, affiches, etc.

En fonction de l’entreprise qui l’emploie, l’hôtesse a aussi un rôle de standardiste et de secrétaire : elle répond aux appels, les transfère au service concerné et effectue le tri, ainsi que la distribution du courrier.

L’hôtesse d’accueil peut aussi être amenée à gérer des tâches comme l’envoi de colis, la vérification des documents administratifs, la réservation d’un moyen de transport pour la clientèle, le service de boissons ou encore le reporting chiffré des visites.

L’hôtesse d’accueil peut décider de se spécialiser dans un secteur d’activité et de devenir :

  • Hôtesse d’accueil Tourisme : postée au comptoir d’une agence de voyages ou d’un club de vacances, cette hôtesse est la représentante locale de la structure. Sa mission est d’informer les voyageurs de l’offre touristique disponible et de réserver pour eux les activités choisies.
  • Hôtesse d’accueil Spectacle : l’hôtesse est chargée de l’achat et de la réservation des billets auprès de la clientèle. Le jour J, elle est sur place pour accueillir le public à l’entrée de la structure et l’orienter pour l’installer à la bonne place. Elle apporte un soin particulier aux personnes handicapées en leur fournissant le matériel approprié à une bonne écoute et visibilité.
  • Hôtesse d’accueil Aéroport / Gare : elle accueille les voyageurs pour leur vendre le ticket de transport demandé. Elle les informe des éventuels retards et changements d’horaires et peut procéder à l’enregistrement de leurs bagages. Elle peut aussi être formée à l’accompagnement des enfants ou des personnes en situation de handicap.
  • Hôtesse d’accueil Centre Commercial : à l’accueil du magasin, cette hôtesse renseigne les clients sur des sujets comme l’orientation dans les locaux (emplacement des sanitaires, du parking, etc) ou le service après-vente en cas de marchandise défectueuse.

Il existe de nombreuses autres spécialités dans ce métier : événementiel (salons, conférences…), administration, médical, etc.

La majorité des hôtesses d’accueil sont des femmes, mais certains événements peuvent demander la présence d’hôtes d’accueil masculins.

1.2 Tenue et équipement

La tenue de l’hôtesse d’accueil, généralement fournie par la structure qui l’emploie, est sobre et simple. La plupart du temps, il s’agit d’un tailleur noir ou bleu marine composé d’une veste, d’un pantalon ou d’une jupe et d’un chemisier blanc. Un foulard aux couleurs de l’entreprise ainsi qu’un badge à son nom complètent la tenue.

L’hôtesse d’accueil doit maintenir son uniforme propre et repassé chaque jour. Elle est également invitée à se coiffer et à se maquiller avec élégance (brushing, chignon / eyeliner noir, rouge à lèvres rouge). Elle est autorisée à porter des bijoux discrets.

Son équipement se compose d’un ordinateur, d’un téléphone portable, d’un téléphone fixe, d’un stylo et parfois d’un talky-walky.

1.3 Qualités essentielles, compétences nécessaires

L’hôtesse d’accueil est une personne qui a le goût du contact humain et de la communication : dotée d’une excellente élocution, elle s’exprime dans un langage correct.

La maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères est appréciée, spécialement dans des secteurs comme le tourisme ou l’événementiel.

Réactive et souriante, elle renseigne les clients, visiteurs ou les invités avec dynamisme et dans le respect des consignes de son employeur.

Son sens de l’orientation l’aide à fournir la bonne information aux visiteurs : emplacement des salles, des bureaux, etc.

Sa rigueur et son organisation lui permettent de prioriser les différentes missions qui lui sont confiées : accueil, appels téléphoniques, tri du courrier, etc.

Son sens de l’initiative l’aide à faire face aux situations imprévues avec professionnalisme et courtoisie.

1.4 Débouchés, recrutement, où exercer ce métier

L’hôtesse d’accueil qui travaille dans le secteur privé intègre l’une des structures suivantes :

  • cabinet médical,
  • banque,
  • agence événementielle,
  • salle de spectacles,
  • centre commercial,
  • aéroport, gare, etc.

Pour postuler dans l’une de ces structures, il suffit de présenter un dossier de candidature classique (CV + lettre de motivation) en réponse à une offre d’emploi.

Le métier d’hôtesse d’accueil peut également être exercé dans le secteur public :

  • mairie, préfecture, …,
  • Centre Communal d’Action Sociale (CCAS),
  • service d’accueil de l’armée,
  • école, collège, lycée, etc.

Pour accéder à un poste dans la fonction publique territoriale, il faut passer le concours de chargé d’accueil.

1.5 Horaires, conditions et temps de travail

Les hôtesses d’accueil doivent pouvoir couvrir les horaires d’ouverture et de fermeture de la structure qui les emploie. Un système de roulement des équipes est généralement mis en place pour permettre une large amplitude : 07h00 – 21h00 par exemple.

Quand elle est employée par le secteur de l’événementiel, l’hôtesse d’accueil réalise ses heures sur toute la durée de l’événement, du salon ou du congrès. Cela implique parfois de travailler la nuit, les jours fériés ou les week-ends.

Ce métier nécessite de rester debout plusieurs heures par jour dans des espaces clos ou en extérieur avec des horaires irréguliers. Mais la cohésion d’équipe est un aspect positif.

Accueil d'un Hôtel

2. Quel est le salaire d’une Hôtesse d’Accueil, son évolution de carrière

Dans le secteur privé, la rémunération d’une hôtesse d’accueil débutante est généralement le SMIC.

Dans la fonction publique territoriale, le salaire de la chargée d’accueil est défini par une grille indiciaire : il est de 1.555€ brut par mois (+ primes et indemnités) dès la première année de titularisation.

À noter : cette rémunération est plus avantageuse pour les agents d’accueil et de surveillance de la commune de Paris, soit 1.640€ brut par mois pour l’échelon 1 de ce grade (+ primes et indemnités).

Après quelques années d’expérience, la réceptionniste peut voir son salaire atteindre 1.682€ brut mensuel par mois (1.312€ net) dans le secteur privé, 1.569€ dans le secteur public pour le grade 4 (1.224€ net + primes et indemnités).

En fin de carrière et dans certains secteurs d’activité comme le luxe ou l’événementiel, une hôtesse d’accueil peut percevoir jusqu’à 2.500€ brut par mois (1.950€ net). Dans la fonction publique, le salaire maximum est de 1.790€ brut par mois après 25 années de services (1.396€ net + primes et indemnités).

Suivant la structure qui l’emploie, l’hôtesse d’accueil peut avoir droit, en plus de son salaire de base, à des primes et avantages :

  • treizième mois,
  • chèques vacances,
  • cadeaux de Noël,
  • primes et indemnités, etc.

Le métier d’hôtesse d’accueil est généralement exercé de manière ponctuelle au cours d’une carrière. Pour poursuivre dans ce secteur, elle peut toutefois demander à devenir cheffe d’équipe réception ou responsable de l’accueil général.

Il est également possible d’évoluer vers un poste d’adjointe administrative, d’assistante des ressources humaines, de secrétaire, de standardiste ou d’hôtesse volante, chargée de la formation de l’équipe d’hôtesses.

3. Quels diplômes, études, formations, concours pour devenir Hôtesse d’Accueil

3.1 Hôtesse d’Accueil dans le privé

Dans le secteur privé, le métier d’hôtesse d’accueil peut être exercé sans diplôme. Dans la majorité des cas, il s’agit de contrats saisonniers ou à temps partiel.

Cependant, pour exercer ce métier sur le long terme, il est recommandé de suivre une formation :

  • Niveau BAC :

– BAC S, L, ES ou STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion),
– BAC Pro Accueil, Relation Clients et Usagers,
– BAC Pro AGOrA (Assistance à la Gestion des Organisations et de leurs Activités),
– BAC Pro Métiers de l’Accueil,
– BAC Pro SAPAT (Services Aux Personnes et Aux Territoires),
– Mention Complémentaire Accueil dans les Transports,
– Mention Complémentaire Accueil-Réception,

  • Niveau BAC+2 :

– BTS ou DUT Tourisme,
– BTS ou DUT Bureautique,
– BTS ou DUT Commerce et Hôtellerie.

À noter : la plupart de ces diplômes peuvent être préparés en alternance.

  • Reconversion Professionnelle :

Le métier d’hôtesse d’accueil / standardiste est également accessible sans diplôme dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

Il faut préparer le TP Employé Administratif et d’Accueil – Assurer l’accueil d’une structure (niveau BAC / BEP).

Pour les salariés du privé et les demandeurs d’emploi, cette formation peut être financée par leur Compte Personnel de Formation (CPF).

  • Formation :

Les entreprises qui emploient des hôtesses d’accueil forment généralement pendant quelques jours leurs nouvelles recrues, pour leur transmettre les valeurs de l’entreprise et les familiariser avec leur rôle.

À noter : l’hôtesse d’accueil peut décider de se spécialiser en validant des diplômes dans des secteurs spécifiques qui recrutent en permanence comme le tourisme ou l’hôtellerie.

3.2 Hôtesse d’Accueil dans le public

Pour devenir hôtesse d’accueil dans la fonction publique, il faut réussir le concours : chargé d’accueil (catégorie C de la filière administrative).

La lauréate de ce concours est automatiquement inscrite sur une liste d’aptitude durant 4 ans. Au cours de cette période, elle postule librement auprès de l’institution de son choix : commune, département, région, organisme intercommunal.

Au cours de l’année qui suit sa réussite au concours, elle est nommée chargée d’accueil stagiaire pour une période d’un an à la fin de laquelle elle est titularisée.