Fiche Métier d’Intervenant Spa et Bien-être

Fiche Métier d’Intervenant Spa et Bien-être
5 (100%) 1 vote[s]

Un ou une intervenant spa et bien-être réalise des massages et des soins de relaxation corporels. Cette fiche métier vous donne toutes les informations utiles pour devenir spa praticien.

Spa Praticien

Synonymes et métiers associés : technicien spa, praticien spa et bien-être, praticien modelage, masseur bien-être, praticien en techniques corporelles de bien-être, opérateur spa, agent polyvalent en centre thermal, assistant manager spa, spa manager, responsable centre de bien être, kinésithérapeute,  hydro-thérapeutes, esthéticienne.
Niveau d’études ou diplômes requis : aucun.
Études en alternance : oui.
Salaire débutant : 1.520€ bruts par mois.
Statut : salarié ou indépendant (micro-entreprise, entreprise individuelle ou commerciale).
Limite d’âge pour le recrutement : 16 ans au minimum.

1. Que fait un Intervenant Spa et Bien être : missions, tâches et fonctions :
2. Quel est le salaire d’un Spa Praticien, son évolution de carrière :
3. Quels diplômes, études, formations pour devenir Spa Praticien :

1. Que fait un Intervenant Spa et Bien-être : missions, tâches et fonctions :

Le praticien spa et bien-être est le spécialiste des techniques non-médicales de massage et de relaxation du corps. Le massage fait par la praticien spa est souvent appelé modelage pour le différencier du massage thérapeutique, réalisé par un kinésithérapeute dans le but de soigner.

L’intervenant réalise également des « rituels » qui sont des massages de relaxation inspirés de techniques de bien-être du monde entier : protocole balinais, thaï, Ayurvédique, californien, etc.

Si le praticien est aussi formé aux soins esthétiques, il peut réaliser des soins purement esthétiques du visage et du corps (épilation, manucure, etc.).

1.1 Quotidien d’un Spa Praticien :
1.2 Tenue et équipement d’une personne qui travaille dans un Spa :
1.3 Qualités essentielles, compétences requises pour être Employé d’un Spa :
1.4 Débouchés, recrutement, où exercer le métier de Spa Praticien :
1.5 Horaires, durée et conditions de travail pour exercer dans un Spa :

1.1 Quotidien d’un Spa Praticien :

1.1.1 Journée d’un Intervenant Spa salarié :

La journée d’une intervenant spa et bien-être salarié commence par sa préparation. Il doit avoir une excellente présentation, car il doit incarner ce qu’il pratique et « vend » : prendre soin de soi. Il enfile un uniforme propre, ajuste ses cheveux et s’assure que ses mains et ses ongles sont propres.

Ensuite, il s’informe du planning des rendez-vous de la journée. Le spa praticien répond également au téléphone pour prendre ou modifier les rendez-vous et donner des informations sur les différentes formules que propose le spa.

C’est à ce moment-là qu’il va avoir un véritable rôle de conseiller, car c’est à la prise de rendez-vous que la cliente choisit le plus souvent sa prestation. Il écoute attentivement les attentes de la cliente, lui pose quelques questions sur son état de stress, sur le type de douleur qu’elle ressent et sur son type de peau pour lui proposer les modelages et rituels qui lui apporteront le plus de bénéfices.

Il prépare la cabine pour sa première cliente, installe le linge nécessaire, prépare les produits de soins, tamise la lumière, allume des bougies et diffuse de la musique apaisante. L’intervenant accueille sa cliente et établit une fiche de renseignement si c’est sa première visite. Il l’accompagne à la cabine, lui explique précisément le déroulement du soin, et la laisse s’installer.

Puis, elle commence la prestation. Les massages se font avec des huiles et des techniques différentes, certains modelages ne font qu’effleurer la peau, d’autres demandent de pratiquer des pressions fortes, certains sont réalisés avec du matériel, des pierres chaudes par exemple. Les huiles sont souvent choisies en fonction du type de massage pour renforcer son effet. Le massage peut être fait sur la totalité ou sur une partie du corps, le visage, le dos, ou les pieds (réflexologie plantaire).

Les rituels comportent plusieurs prestations utilisant une tradition de soin : balinaise, thaïlandaise, suédoise. Ils sont souvent composés :

. d’un gommage du corps : la peau est nettoyée avec un produit spécialement conçu pour enlever les peaux mortes,
. d’un soin du visage : la peau est nettoyée, soignée et hydratée,
. d’un enveloppement corporel : la cliente est recouverte d’un soin naturel, des algues par exemple, et enveloppée pendant un certain temps afin de laisser s’imprégner les bienfaits du produit.
. d’un modelage aux huiles dans le but d’une détente du corps.

La praticien spa reste discret pendant toute la durée du soin, l’objectif est que la cliente se repose et se détende. Mais, à la demande de la cliente, il peut la conseiller et lui recommander, en fonction de ses besoins, d’autres soins pour un prochain rendez-vous. Le conseiller en profite également pour lui expliquer les bienfaits des produits utilisés et lui conseiller l’achat de certains d’entre eux.

Une fois la prestation terminée, l’intervenant spa encaisse la prestation et, éventuellement, les produits de soins que la cliente a choisi. Il fixe un nouveau rendez-vous si nécessaire.

Si le praticien ne dispose pas de plusieurs cabines, il prépare la cabine pour la cliente suivante. Il nettoie, enlève la protection jetable de la table de massage et change le linge destiné à la cliente (serviette).

L’utilisation du hammam et du sauna par les clientes ne nécessite pas l’intervention d’un employé, elle se fait souvent avant les modelages et les rituels pour ouvrir les pores de la peau.

Les soins par l’eau (balnéo, douche à affusion, etc.) sont généralement organisés par des hydro-thérapeutes.

Lorsque son planning n’est pas chargé ou à la fin de journée après son dernier rendez-vous, elle aide à organiser l’espace de travail, a le garder propre et rangé, à compter le stock de produits et à commander ce qui manque.

1.1.2 Journée d’un Intervenant Spa indépendant :

Le métier, pratiqué en indépendant, ne se déroule pas de la même manière, en particulier au domicile de la cliente.

On parle davantage de masseur bien-être, car c’est le massage ou le modelage que l’intervenant bien-être pratique le plus. Il est, en effet, difficile de pratiquer des rituels complets dans des lieux qui ne sont pas aménagés.

En entreprise, ou sur un stand dans des lieux de haute fréquentation (aéroports, centres commerciaux) par exemple, il propose souvent des massages assis réalisés sur chaise, au travers des vêtements, et de la réflexologie plantaire.

Lorsqu’il travaille en free-lance pour un spa ou un hôtel elle est en mesure de proposer davantage de prestations car elle a tout le matériel nécessaire à disposition.

À ses débuts, les journées sont davantage remplies de démarches administratives que de massages. le masseur met en place sa micro-entreprise et lance son activité commerciale : déclaration du statut, affiliation à la sécurité sociale, achat de matériel, distribution de carte de visite, création d’un site internet, partenariat avec d’autres masseurs indépendants, inscription sur une plateforme de mise en relation avec les clients, etc.

Lorsqu’il décroche une prestation à domicile, à l’hôtel, en maison de repos ou en entreprise, la plupart du temps, le masseur bien-être emmène son matériel avec lui, au minimum une table ou une chaise de massage pliable et des huiles de massage.

Il se déplace jusqu’au lieu de rendez-vous, installe le matériel. Il essaye de créer une ambiance relaxante, diffuse de la musique et allume des bougies si c’est possible. À la fin de la prestation, il range le matériel, se fait payer et se rend à son prochain rendez-vous.

1.2 Tenue et équipement d’une personne qui travaille dans un Spa :

Le praticien salarié en institut (spa, thalasso, etc.) porte un uniforme confortable et ample conçu pour faciliter son travail : robe, blouse aux manches courtes ou au 3/4, tunique, tee-shirt, pantalon ou robe brodé avec le logo de la société pour laquelle il travaille. Tout l’équipement dont il a besoin est fourni pas son employeur.

Le masseur indépendant fait souvent le choix de porter une tenue professionnelle, mais il peut également travailler en tenue de ville. Quand il travaille en déplacement, il apporte son matériel avec lui : table de massage légère, têtière, gel de désinfection, huile de massage, serviettes, etc.

1.3 Qualités essentielles, compétences requises pour être Employé d’un Spa :

Le spa praticien est serviable, chaleureux et souriant pour mettre à l’aise ses clients et les fidéliser.

Il est attentif, empathique et à l’écoute pour déterminer le niveau de stress et les besoins de chacun de ses clients, et adapter son comportement et sa technique en fonction.

Il doit être à l’aise avec le contact et la proximité des autres. Il a une connaissance du corps, une expertise des protocoles de détente et le sens du service, afin de rechercher et d’obtenir le meilleur résultat pour la cliente.

La connaissance de l’anglais représente un grand avantage, en particulier si le masseur bien-être souhaite travailler dans un établissement de luxe ou dans une station balnéaire.

1.4 Débouchés, recrutement, où exercer le métier de Spa Praticien :

Le praticien spa peut devenir salarié à temps plein, partiel ou en contrat saisonnier dans une des structures suivantes :

. les spas et les instituts de beauté spécialisés,
. les établissements de soins, de cure, de convalescence (les centres thermaux, de thalassothérapie et de balnéothérapie),
. les centres de vacances (camping, hôtel, bateau de croisière, etc.),
. les clubs de sport et de remise en forme,
. les centres ou résidences d’accueil pour personnes âgées.

S’il décide d’être indépendante, en complément d’un poste salarié ou en activité principale, il peut opter pour le statut de la micro-entreprise sous la catégorie “technique manuelle de bien-être et de lâcher-prise”.

Ce statut lui permet d’être indépendant dès le début de sa carrière sans avoir à faire l’investissement considérable (location et aménagement d’un local, achat de gros matériel, etc.) que représente l’ouverture d’un spa institut.

Il pourra réaliser des prestations en tant que masseur – praticien bien-être :

. à son domicile (en aménageant une pièce de massage), au domicile de particuliers ou tout autre lieu demandé par les clients.

. il peut aussi travailler en tant qu’intervenant indépendant (free-lance) dans des spas, instituts, hôtels, maison de repos, hôpital, centre sportif, entreprise, aéroport, centre commercial, festival, etc. Dans ce cas, il doit convenir d’un partenariat. En échange, il peut reverser un partie de son chiffre d’affaire, ou louer l’emplacement.

Les Débouchés :

Ce secteur se porte bien, il existe de plus en plus de centres de bien-être et les spas praticiens y sont très recherchés. Il est facile de trouver un poste après avoir suivi une formation de qualité.

Les débouchés pour les indépendants sont également en augmentation, car les lieux qui souhaitent pouvoir offrir des massages et rituels corporels à la demande de leurs clients se multiplient sans qu’ils ne veuillent pour autant employer un masseur à temps plein.

1.5 Horaires, durée et conditions de travail pour exercer dans un Spa :

Un praticien salarié a généralement un contrat de 35h, mais il lui arrive de faire des heures supplémentaires, surtout pendant les grandes vacances scolaires.

Ses horaires de travail sont souvent variables, il peut travailler soit en début de journée, soit en soirée. Les spas étant généralement ouverts entre 10h et 20h.

L’intervenant en spa travaille sur 5 jours répartis sur la semaine, le week-end et les jours fériés.

Le masseur bien-être indépendant doit se rendre disponible aux horaires souhaités par les clients ou les instituts pour lesquels il réalise des prestations free-lance : en fin de journée, les week-ends et les jours fériés.

Le cadre de travail est agréable, dans une ambiance relaxante (diffusion d’huile essentielle, musique apaisante, température agréable…). La relation avec la clientèle (même si elle peut être exigeante) est souvent agréable. Les personnes venant dans un spa pour s’offre un moment de plaisir et de détente.

Intervenant Spa et Bien être

2. Quel est le salaire d’un Spa Praticien, son évolution de carrière :

2.1 Combien gagne un intervenant spa et bien-être, rémunération, primes :
… 2.1.1 Rémunération d’un Spa Praticien salarié :
… 2.1.2 Rémunération d’un Masseur Bien-être indépendant :
2.2 Évolution professionnelle d’un Employé de Spa :

2.1 Combien gagne un intervenant spa et bien-être, rémunération, primes :

2.1.1 Rémunération d’un Spa Praticien salarié :

Lorsqu’il travaille en institut ou un spa, il dépend de la Convention Collective Nationale (CNN) de l’esthétique-cosmétique.

Cette convention détermine les conditions de travail des salariés des entreprises spécialisées dans le conseil en beauté, les soins et l’entretien du corps, des ongles et le maquillage. Elle définit entre autres, les salaires minimums des intervenants spas :

. un spa praticien titulaire d’un diplôme en esthétique et du CQP spa praticien gagne au minimum 1.520€ bruts par mois,

. une esthéticienne diplômée d’un BAC Pro esthétique (ou d’un BP) et du CQP spa praticien, avec 5 ans d’expérience en spa touche 1.538€ bruts par mois au minimum.

Ce salaire est un minimum. Pour les esthéticiennes généralistes, c’est généralement la rémunération appliquée par les instituts.

Le salaire des praticiens spa est souvent un peu plus élevé, surtout dans des établissements haut de gamme ou en station balnéaire.

Il n’est pas rare de voir des offres d’emploi pour des spas praticiens ayant seulement 1 à 2 années d’expérience entre 1.500€ et 1.800€ bruts par mois.

Lorsqu’il parvient à évoluer au poste de spa manager, qu’il est autonome, et détient le CQP spa manager, son salaire minimum atteint les 3.269€ bruts par mois, toujours selon les dispositions de la convention collective.

Ces salaires sont complétés par des primes d’ancienneté, de 38€ bruts par mois après 3 ans dans l’entreprise et 200€ après 25 ans d’exercice.

Il est également possible de toucher des pourboires, qui peuvent être importants dans si l’on travaille dans un établissement de luxe, haut de gamme.

2.1.2 : Rémunération d’un Masseur Bien-être indépendant :

Le revenu du praticien bien-être indépendant varie énormément. Selon sa motivation, son professionnalisme, il peut gagner moins qu’un SMIC à deux fois le SMIC par mois, voir plus s’il travaille pour une clientèle aisée qui lui est fidèle.

Le prix d’une prestation peut aller de 30€ pour un massage assis à plus de 100€ pour un massage complet de 90 minutes. On peut y ajouter les frais de déplacement lorsque la prestation s’effectue au domicile d’un particulier.

Lorsqu’il pratique en free-lance avec le statut de la micro-entreprise l’intervenant bien-être a peu de charges à payer comparé à un indépendant qui a un local commercial et qui doit payer un loyer, l’électricité, l’eau, l’équipement et parfois des employés.

Certains spas ou instituts s’en sortent bien et d’autres ferment par manque de bénéfices.

2.2 Évolution professionnelle d’un Employé de Spa :

Un praticien spa et bien-être salarié peut se spécialiser dans un domaine de soin (l’hydrothérapie par exemple) en suivant une formation complémentaire.

Il peut devenir chef d’équipe ou spa manager en se formant et avec de l’expérience.

Il peut également développer une activité en indépendante à domicile ou ouvrir son spa après quelques années d’expérience professionnelle.

Enfin, il peut décider de se reconvertir dans un autre métier du bien-être : praticien en naturopathie, sophrologue, diététicien, praticien de shiatsu, etc.

Masseur Bien être

3. Quels diplômes, études, formations pour devenir Spa Praticien :

Le métier de praticien spa et bien-être n’est pas réglementé, il n’existe pas de diplôme d’État et aucun diplôme n’est légalement obligatoire pour l’exercer, ni en salarié, ni en indépendant free-lance.

Mais en réalité, certains employeurs cherchent des salariées polyvalents capables de faire tous les types de soins, et exigent des études en esthétique (CAP/ BP ou BTS).

Il existe aussi de nombreuses formations privées permettant de se former au métier d’intervenant spa qui ne nécessitent pas d’avoir suivi une formation esthétique au préalable. Mais, ces formations sont également utiles aux esthéticiennes qui souhaitent se spécialiser et posséder un savoir-faire technique très recherché.

À noter : il est nécessaire de posséder un CAP esthétique ou d’avoir 3 années d’expérience pour ouvrir son propre spa.

3.1 Formations Esthétique : CAP, PB et BTS Esthétique Cosmétique :
3.2 Formations privées Intervenant Spa et Bien-être :
… 3.2.1 CQP Spa Praticien et CQP Spa Manager :
… 3.2.2 Titre RNCP Intervenant Spa et Bien-être niveau IV :
… 3.2.3 Formations Privées, à Distance de Spa Praticien :

3.1 Formations Esthétique : CAP, PB et BTS Esthétique Cosmétique :

Ces formations esthétiques forment aux techniques de soin du visage et du corps, d’épilation, de manucure et pédicure et au maquillage.

Elles donnent également des bases de biologie et de cosmétique en plus des enseignements généraux (français, mathématique, etc.).

À partir du BP, la formation est composée de modules d’enseignement de gestion et de ressources humaines pour ceux qui souhaitent gérer un centre de soins et encadrer une équipe.

Un futur praticien spa peut décider de commencer par suivre une formation esthétique pour être polyvalent.

En effet, ces diplômes lui permettront d’évoluer ou de se reconvertir dans la plupart des métiers de la beauté et du bien-être. Pour le détail des conditions d’accès, des modalités et des enseignements vous pouvez consulter notre fiche métier esthéticienne.

3.2 Formations privées Intervenant Spa et Bien-être :

3.2.1 CQP Spa Praticien et CQP Spa Manager :

Après avoir suivi une formation de base en esthétique, ou directement après une classe de 3ème ou un baccalauréat, il est possible de se former directement au métier d’intervenant spa et bien-être.

Le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) est une formation professionnelle, créée en concertation avec la profession, qui forme des employés qualifiés (CQP spa praticien) et du personnel d’encadrement formé aux techniques spécifiques au spa (CQP spa manager).

Pour suivre un CQP, il est nécessaire d’avoir un diplôme en esthétique, idéalement un BAC Pro, un BP ou un BTS. Il est aussi possible de l’intégrer avec un CAP, mais il faut avoir minimum 200h de formation en soins et en modelage corporel.

Ces deux CQP se suivent en alternance pendant 1 an, et sont une référence dans le métier.

3.2.2 Titre RNCP Intervenant Spa et Bien-être niveau IV :

Le Répertoire National des Certifications Professionnels (RNCP) est chargé, suite à la demande d’un organisme de formation, de juger de la pertinence et de la qualité de sa formation.

Si son avis est favorable, le RNCP inscrit la formation à son répertoire et lui certifie un niveau d’étude équivalent aux formations publiques.

À ce jour, seule la formation Santayarea a reçu le droit de donner un titre d’Intervenant Spa et Bien-être de niveau IV (BAC, BP) reconnu par le RNCP.

Cette formation enseigne 3 types de compétence :

. technique : réaliser des protocoles de soins,
. commerciale : vendre, conseiller et fidéliser les clients,
. gestion : gérer un centre de soin, comprendre le marché.

Elle peut être suivie en alternance avec un contrat de professionnalisation sur une durée d’1 an ou en intensif sur 6 mois. Il est recommandé de posséder au moins un diplôme ou un certificat de niveau V (CAP/BEP) pour y être accepté. La sélection se fait sur dossier.

3.2.3 Formations Privées, à Distance de Spa Praticien :

Il existe de nombreux organismes privés partout en France, et par correspondance qui forment aux techniques corporelles de bien-être et à la relation client. Elles vont de quelques semaines à plusieurs mois.