Fiche Métier de Secrétaire – Assistante Dentaire : missions, salaire, formation

Une assistante (ou un assistant) dentaire est le bras droit du chirurgien-dentiste ou du médecin stomatologiste, elle l’aide à la réalisation des soins dentaires des patients, des tâches administratives et du secrétariat du cabinet. Cette fiche métier vous donne toutes les informations utiles pour devenir secrétaire assistante dentaire.

Assistante Dentaire

Synonymes et métiers associés : secrétaire de dentiste, aide dentaire, secrétaire médico-administrative, assistance médico-technique, auxiliaire médical, prothésiste dentaire, dentiste, stomatologue.
Niveau d’études ou diplômes requis : titre d’assistant dentaire reconnu de niveau IV (niveau BAC) par le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).
Études en alternance : oui, rémunérée 90 % du SMIC pour les moins de 26 ans, et le SMIC pour les personnes qui ont 26 ans ou plus.
Salaire débutant : 1.700€ brut par mois + primes.
Statut : salarié.
Limite d’âge pour le recrutement : 18 ans au minimum.

1. Que fait une Assistante Dentaire : missions, tâches et fonctions :
2. Quel est le salaire d’une Assistante Dentaire, son évolution de carrière :
3. Quels diplômes, études, formations pour devenir Assistante Dentaire :

1. Que fait une Assistante Dentaire : missions, tâches et fonctions :

1.1 Quotidien d’une Secrétaire Assistante Dentaire :
1.2 Tenue et équipement d’une Assistante Dentaire :
1.3 Qualités essentielles, compétences requises pour être Assistante d’un Dentiste :
1.4 Débouchés, recrutement, où exercer le métier d’Assistante Dentaire :
1.5 Horaires, conditions et temps de travail d’une Assistante Dentaire :

1.1 Quotidien d’une Secrétaire Assistante Dentaire :

Le secrétaire assistante dentaire a une double compétence et responsabilité : technique (aide aux soins) et administrative (fonctionnement du cabinet).

1.1.1 Tâches d’aide aux soins dentaires :

Le dentiste compte sur l’aide de l’assistante pendant les différentes étapes des soins médicaux :

. Consultation : lors d’un premier rendez-vous l’assistante aide le dentiste à réaliser le bilan de la situation dentaire du client : elle prend note de l’historique des soins dentaires et elle aide le dentiste à positionner le client lors de la prise de clichés radiographiques.

Pour les consultations des clients habituels, elle prépare les dossiers et les met à jour au fur et à mesure des soins donnés.

. Préparation de l’intervention du dentiste : entre chaque rendez-vous, l’assistante prépare et nettoie les plateaux sur lesquels les instruments sont installés et le fauteuil sur lequel le client s’assoit pour la réalisation des soins.

Elle sort et désinfecte le matériel nécessaire (aspirateur, jet d’eau, etc.). Elle installe une serviette autour du cou du client pour le protéger des projections d’eau et de salive.

. Assistance pendant l’intervention : elle va également assister le vétérinaire pendant les soins en lui tenant les outils nécessaires et en préparant certains produits de soins (pansements, ciments, amalgames).

Elle aspire la salive tout le long de l’intervention pour améliorer le confort du client et la visibilité du dentiste. Elle peut être amenée à rassurer les clients pendant l’intervention (surtout, s’il s’agit d’enfants) pour faciliter l’intervention du dentiste.

1.1.2 Tâches administratives du cabinet :

La secrétaire assistante dentaire s’occupe également du secrétariat et du suivi administratif nécessaires au bon fonctionnement du cabinet :

. Organisation des rendez-vous et relation avec les clients : l’assistante dentaire enregistre et gère les rendez-vous et le planning du dentiste (prise de rendez-vous, annulation, urgences).

Elle répond au téléphone parfois même lorsqu’elle est en cours de soin avec le dentiste. Elle accueille et renseigne les clients lors de leur visite ou au téléphone. Elle crée et met à jour les fiches clients avec toutes les informations nécessaires.

. Gestion des stocks : l’assistante vérifie les stocks de matériel (pansements, compresses, etc.) et de produits de soins et en fonction des besoins, elle passe les commandes. Elle les réceptionne, contrôle qu’elles sont conformes et range les produits à leur place afin que le dentiste puisse y avoir accès facilement.

Elle est responsable de s’assurer qu’il y a toujours suffisamment de matériel en stock pour donner les soins dentaires. Elle est également en relation constante avec les laboratoires fabriquant des prothèses.

. Comptabilité : l’assistante dentaire peut aussi gérer la comptabilité de base du cabinet : le paiement des factures aux fournisseurs, les encaissements des clients, la rédaction des feuilles de soins ou enregistrement de la carte vitale, l’édition de factures et le suivi du remboursement des organismes de santé.

Mais les tâches de comptabilité plus compliquées sont généralement confiées à un cabinet d’expert comptable.

. Hygiène du cabinet : elle nettoie les locaux en dehors des heures d’ouverture du cabinet. La propreté et l’hygiène du cabinet sont très importantes pour éviter les infections et représenter le niveau de professionnalisme du cabinet.

Selon la structure qui l’emploie, des tâches peuvent s’ajouter, ou au contraire se retirer. Par exemple, dans les cabinets regroupant plusieurs dentistes, il peut déjà y avoir une secrétaire. Dans ce cas, l’assistante dentaire fera beaucoup moins de travail administratif et de secrétariat, mais pourra être amenée à diriger une petite équipe de secrétaires ou d’assistantes.

Ce cas de figure reste très minoritaire, dans la majorité des cas elle sera seule responsable de la gestion du cabinet.

Il ne faut pas confondre le métier de secrétaire assistante médicale à celui d’aide dentaire : l’aide dentaire n’a pas le droit d’être présente dans la salle de soins pendant la réalisation d’une intervention professionnelle effectuée par le praticien. Seules les assistantes ayant reçu la formation nécessaire ont le droit d’aider le dentiste à faire des soins.

Même si la grande majorité des secrétaires assistantes dentaire sont des femmes, il est tout à fait possible pour un homme d’exercer ce métier.

1.2 Tenue et équipement d’une Assistante Dentaire :

Le port d’une blouse blanche et de gants en latex lors des manipulations d’instruments et des interventions est obligatoire.

Autrement, la tenue doit être impeccable, car la secrétaire assistante est en contact permanent avec les clients.

1.3 Qualités essentielles, compétences requises pour être Assistante d’un Dentiste :

Une assistante dentaire doit être polyvalente, car elle doit pouvoir passer d’une tâche administrative à une tâche médicale sans difficulté.

Elle doit être organisée et rigoureuse afin d’assurer le bon fonctionnement du cabinet et ne rien oublier. Pour l’aider dans ces tâches, elle devra maîtriser les outils informatiques (prise de rendez-vous, comptabilité, etc.).

Des qualités relationnelles et de l’empathie lui seront nécessaires, car elle doit être capable de comprendre la peur des clients et de les aider à se détendre pour que les soins se passent au mieux pour eux, mais également pour le dentiste. Bien entendu, elle devra maîtriser certaines notions médicales qu’elle aura acquis au cours de sa formation.

1.4 Débouchés, recrutement, où exercer le métier d’Assistante Dentaire :

Le métier de secrétaire assistante peut s’exercer dans plusieurs lieux : la plupart du temps dans un cabinet dentaire (individuel ou groupé) mais aussi dans un centre de soin, une clinique, ou un laboratoire de prothèses dentaires.

Il est également possible de travailler en milieu hospitalier où les consultations bucco-dentaires se développent.

Le marché du travail des assistantes dentaire se porte très bien. Tout d’abord la formation étant entièrement financée par les cotisations mutualisées des cabinets dentaires, il ne coûte presque rien aux cabinets de prendre une assistante dentaire en contrat de professionnalisation.

Et la perte de rentabilité qu’ils connaissent lorsqu’ils doivent s’occuper seuls de toutes les tâches les pousse très souvent à faire le choix d’embaucher une assistante. Cela reste vrai même s’il existe de plus en plus de cabinets qui décident de confier les tâches de prise de rendez-vous et de gestion de leur agenda à des centrales téléphoniques.

1.5 Horaires, conditions et temps de travail d’une Assistante Dentaire :

Les horaires d’une secrétaire assistante dentaire suivent ceux du cabinet : elle doit en effet être présente avant le premier rendez-vous et après le dernier pour préparer le cabinet.

Les derniers rendez-vous peuvent être positionnés jusqu’à 19-20 heures le soir surtout lorsque des rendez-vous d’urgence en fin de journée sont attribués. Certains cabinets sont également ouverts le samedi pour répondre à la demande des clients qui ne peuvent venir la semaine pendant leurs heures de travail.

Les horaires peuvent donc être contraignants, mais les conditions de travail sont convenables et le travail gratifiant, car l’assistante n’est pas seulement une secrétaire, elle est véritablement la collaboratrice du dentiste.

Secrétaire assistante dentaire

2. Quel est le salaire d’un Assistante Dentaire, son évolution de carrière :

2.1 Combien gagne une Secrétaire Assistante Dentaire, rémunération, primes :
2.2 Évolution professionnelle d’une Assistante Dentaire :

2.1 Combien gagne une Secrétaire Assistante Dentaire, rémunération, primes :

Il existe une grille des taux de salaires minimum du personnel des cabinets dentaires libéraux publiée par la Fédération Nationale Indépendante des Syndicats des Prothésistes et Assistants(es) Dentaires (FNISPAD).

Dans cette grille de rémunérations (révisée en 2018) qui fait partie de la convention collective des cabinets dentaires, il est noté que :

. durant la formation d’assistante dentaire de 18 mois, les alternants sous contrat de professionnalisation toucheront 90% du SMIC (pour les moins de 26 ans), et le SMIC (pour les personnes qui ont 26 ans ou plus),

. le salaire minimum d’une assistante dentaire est de 1.700€ brut par mois, si elle détient la certification d’assistante dentaire reconnue par la RNCP. Soit un taux horaire de 11,31€ brut.

. les assistantes toucheront une prime de secrétariat de 10% de leur salaire mensuel minimal (soit 170€ brut).

. leur taux horaire sera augmenté de 5% suite à l’obtention d’une attestation de validation de formation complémentaire délivrée par la CPNEFP des cabinets dentaires.

En effet, les titulaires de la certification « assistant dentaire » peuvent décider de suivre une formation continue en vue d’obtenir une mention complémentaire dans des disciplines spécifiques de la chirurgie dentaire, comme par exemple l’Orthopédie Dento-Faciale (ODF).

En fin de carrière, la rémunération pourra atteindre jusqu’à 2.200 € brut par mois.

2.2 Évolution professionnelle d’une Assistante Dentaire :

L’évolution professionnelle reste limitée, une assistante ne pourra pas devenir dentiste avec des années d’expérience, à moins qu’elle ne suive les études appropriées.

Elle peut par contre se spécialiser dans l’assistanat d’un type de chirurgie dentaire telle que l’orthopédie dento-faciale. Dans les grandes structures, l’assistante peut être amenée à gérer une petite équipe d’assistantes ou de secrétaires.

La reconversion professionnelle de ce métier a été facilitée par l’inscription de la profession dans le Code de la Santé Publique (CSP) à la suite de la loi de modernisation de la santé du 26 janvier 2016.

En effet, cette inscription donne aux secrétaires assistantes dentaire un statut de personnel de santé à part entière et ouvre des passerelles vers les autres métiers d’auxiliaire médicale dans les hôpitaux et centre de soins. Il est toujours nécessaire de suivre les formations nécessaires à chacun de ces métiers, mais le passage de l’un à l’autre est facilité.

C’est ce qui a également permis aux aides-soignants de se former au métier d’assistante dentaire et de pouvoir exercer cette double compétence en hôpital ou en maison de retraite.

Assistante Dentiste

3. Quels diplômes, études, formations pour devenir Assistante Dentaire :

La seule obligation pour exercer le métier d’assistante secrétaire dentaire est de détenir un certificat d’assistante dentaire inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles de niveau IV (niveau BAC).

La certification est sous l’autorité de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP) des cabinets dentaires. Seuls les organismes habilités par le CPNEFP ont le droit de proposer cette formation et d’organiser les épreuves de validation des connaissances :

. AFPPCD (75). L’organisme intervient sur Lille, Lyon et Marseille,
. CNQAOS à Gagny (93). L’organisme intervient sur tout le territoire (20 centres),
. IPSO Académie (92). L’organisme intervient à Montrouge et à Bordeaux,
. E.S.A.D /EDF à Paris (75),
. E.S.A.D Toulouse (31),
. AGORA à Toulouse (31),
. Formation et Santé à Lyon (69),
. Groupe Formation Diffusion à Fontaine (38),
. Centre de formation Pasteur/Alter à Bétheny (51).

Pour accéder à cette formation en alternance (de 18 mois) les candidats devront répondre à certaines conditions :

. avoir 18 ans au minimum et 26 ans au maximum. Il est possible de signer un contrat de professionnalisation au-delà de 26 ans si l’on est demandeur d’emploi, ou bénéficiaire du Revenu de Solidarité Active (RSA), de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) ou de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH),

. avoir un niveau de troisième et détenir le brevet des collèges (BEPC),

. avoir un contrat de professionnalisation signé avec un cabinet dentaire pour effectuer son alternance,

. avoir réussi les tests d’entrée et l’entretien de motivation.

Le coût des frais d’inscription est pris en charge par le cabinet dentaire qui emploie l’étudiant et le coût de la formation par un organisme financeur tel qu’Actalians. En effet, les cabinets dentaires versent une contribution conventionnelle de formation professionnelle à l’organisme pour financer la formation des assistantes.

3.1 Formation d’Assistante Dentaire en Alternance :
3.2 BAC ST2S (avant 18 ans) :

3.1 Formation d’Assistante Dentaire en Alternance :

La formation (590 heures) comprend un enseignement à la fois théorique (336 heures en centre de formation) et pratique (254 heures en cabinet dentaire). Elle est composée de 2 jours d’introduction à la formation et de 14 modules :

Gestion du risque infectieux :

. M1 : désinfection, stérilisation (46 heures)
. M2 : gestion des stocks (7 heures).

Aide opératoire :

. M3 : imagerie médicale (21 heures),
. M4 : le travail à 4 mains (45 heures),
. M5 : assistance aux travaux prothétiques (35 heures),
. M6 : gestes et soins d’urgence (14 heures).

Hygiène et prévention au travail :

. M7 : l’assistant(e) dentaire au sein de son environnement professionnel (7 heures),
. M8 : évaluation et prévention des risques au travail (14 heures).

Éducation à la santé bucco-dentaire :

. M9 : prophylaxie et hygiène bucco-dentaire (14 heures).

Gestion de l’agenda :

. M10 : gestion de l’agenda de l’entreprise (14 heures),
. M11 : organisation des rendez-vous du praticien (14 heures).

Accueil et communication :

. M12 : communiquer avec les patients (21 heures).

Création et suivi des dossiers :

. M13 : créer et suivre un dossier patient (28 heures),
. M14 : établir et contrôler les dossiers de remboursement (28 heures).

Les diplômes d’infirmière et de sage-femme sont reconnus comme des certifications équivalentes et permettent à leurs détenteurs d’être dispensés de certains modules.

L’obtention du titre d’assistante dentaire nécessaire à la pratique du métier, se fait à l’issue de la validation d’un examen écrit et d’un examen oral.

Il est également possible d’obtenir ce certificat par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), à condition de justifier d’une expérience professionnelle de 3 ans dans ce domaine.

3.2 BAC ST2S (avant 18 ans) :

Même si la formation est accessible avec un niveau d’étude de troisième, il reste obligatoire d’avoir 18 ans pour y accéder. Dans ce cas, l’idéal, pour les personnes encore trop jeunes souhaitant suivre ce cursus, est de s’orienter après la seconde vers un Baccalauréat Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S) qui les préparera à évoluer dans le secteur social et paramédical.

À l’obtention du Baccalauréat, ils auront l’âge nécessaire pour postuler à la certification d’assistante dentaire.

Comme tous les autres BAC, la formation dure 2 ans (première et terminale). Pour être admis, il est conseillé d’avoir suivi en classe de seconde l’enseignement d’exploration « Sciences médico-sociales » ou « Biologie de laboratoire et paramédicale ».

Le programme est composé d’enseignements généraux (communs à tous les baccalauréats) et d’enseignements technologiques :

. Français,
. Mathématiques,
. Histoire/géographie,
. Sciences physiques et chimiques,
. Langue vivante,
. Philosophie,
. Éducation Physique et Sportive (EPS),
. Biologie et physiopathologie humaines : l’organisation et les grandes fonctions de l’être humain, les maladies, leur prévention et leur traitement.
. Sciences et Techniques Sanitaires et Sociales : l’état de santé et le bien-être social d’une population, les politiques sociales et de santé publique, les dispositifs sanitaires et sociaux, les méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social.

Le candidat obtient son BAC ST2S si il a la moyenne aux épreuves nationales du baccalauréat à la fin des deux années.