Quel est le salaire d’un Directeur des Ressources Humaines et son évolution de carrière ?

La mission d’un Directeur des Ressources Humaines (DRH) est de mettre en place la politique de recrutement de l’entreprise, d’assurer la protection du personnel et de faciliter le dialogue entre le directeur et ses salariés. Mais quel salaire touche-t-il pour faire son métier? Comment peut-il évoluer au cours de sa carrière?

1. Combien gagne un DRH, rémunération, primes
2. Évolution professionnelle d’un Directeur des Ressources Humaines

1. Combien gagne un DRH, rémunération, primes

1.1 Rémunération d’un Directeur des Ressources Humaines Salarié

Le salaire d’un directeur des ressources humaines salarié du privé n’est pas le même selon : 

  • la taille de l’entreprise qui l’emploie,
  • son lieu d’exercice,
  • son expérience professionnelle.

Au moment de sa prise de poste, un directeur des ressources humaines perçoit 5.500€ brut par mois en moyenne (4.290€ net).

Après quelques années à ces fonctions, sa rémunération évolue vers 11.000€ brut par mois en moyenne (8.580€ net).

Lorsqu’il devient DRH confirmé, il touche plutôt aux alentours de 16.500€ brut par mois (12.870€ net).

À noter : en travaillant à Paris ou en région parisienne, un directeur des ressources humaines peut obtenir une rémunération jusqu’à 30% plus importante qu’en province.

Dans les grandes entreprises, le directeur des ressources humaines bénéficie souvent d’avantages tels que :

  • une voiture et un téléphone de fonction,
  • un ordinateur portable,
  • une complémentaire santé avantageuse et une prévoyance,
  • un Comité d’Entreprise (CE) : loisirs, activités sportives, cantine d’entreprise, etc,
  • des primes sur objectifs,
  • etc.

Il n’existe pas de convention collective nationale régissant les droits des directeurs des ressources humaines. Pour en savoir plus sur ses congés payés, il doit consulter la convention collective de son secteur d’activités (finances et assurances, transports et entreposage, publicité et communication, etc).

Dans la plupart des entreprises, le directeur des ressources humaines a droit à : 

  • 30 jours ouvrables de congés payés par an,
  • tous les jours fériés sont chômés.

Ses heures supplémentaires lui sont payées avec une majoration ou sont récupérées sous la forme d’un repos compensatoire.

1.2 Rémunération du Directeur des Ressources Humaines dans la Fonction Publique

Le responsable ou directeur des ressources humaines dans la fonction publique a un grade différent en fonction du service qu’il intègre : attaché territorial, attaché d’administration ou encore attaché principal (dans les structures importantes).

Dans les deux premiers cas, son salaire de base démarre à 1.827€ brut par mois. Après 10 années de service, il augmente à 2.249€ brut par mois pour atteindre 3.153€ en fin de carrière. 

L’attaché principal, qui a le plus de responsabilités, commence sa carrière avec un salaire de 2.343€ brut par mois et perçoit 3.847€ brut par mois après 20 ans de carrière.

A noter : le salaire mensuel des fonctionnaires est défini par une grille indiciaire nationale.

En plus de ce salaire de base, le DRH de la fonction publique a droit à de nombreuses primes et indemnités : 

  • Nouvelle Bonification Indiciaire (NBI),
  • Indemnité de Permanence (IP),
  • Prime Spéciale d’Installation (PSI),
  • etc.

1.3 Rémunération d’un Directeur des Ressources Humaines Indépendant

Après avoir exercé plusieurs années en entreprise, le directeur des ressources humaines peut décider de devenir indépendant.

Après avoir créé sa société, il fixe sa rémunération en fonction de plusieurs paramètres : 

  • la nature de ses clients : PME, grands comptes, etc,
  • son expérience professionnelle,
  • sa spécialisation métier : gestion de la paie, recrutement, développement RH, contrôle de gestion sociale, etc.

Au démarrage de son business, le directeur des ressources humaines peut fixer un TJM (Taux Journalier Moyen) de 650€ par jour. 

S’il travaille 20 jours par mois, il encaisse un Chiffre d’Affaires de 13.000€ mensuel, auquel il faut soustraire les charges et contributions sociales.

Il est tout de même rare que son carnet de commandes soit plein : son CA varie donc en fonction des contrats qu’il remporte.

Après quelques années de freelancing, la réputation du directeur des ressources humaines lui permet d’augmenter son TJM à 900€ par jour en moyenne, soit un CA mensuel possible de 18.000€.

Les directeurs des ressources humaines senior ou spécialisés peuvent fixer des TJM jusqu’à 1.500€ par jour pour leurs services. Mais ils ne travaillent généralement pas tous les jours de la semaine.

Plusieurs régimes juridiques sont possibles pour exercer comme DRH à son compte : 

  • la micro-entreprise si son CA ne dépasse pas 72.600€ par an,
  • la société de conseil en gestion des ressources humaines, qui peut prendre plusieurs formes : EURL, SARL, SASU, etc,
  • le portage salarial, qui permet de profiter des avantages du salariat en gardant son indépendance.

Le DRH freelance doit demander son immatriculation auprès du greffe du tribunal de commerce et de l’URSSAF sauf s’il choisit le portage salarial.

Il facture la TVA à ses clients (sauf en micro-entreprise) mais il la récupère en la déduisant de ses frais professionnels de fonctionnement : déplacements, achat de matériel, abonnement à des logiciels de RH, etc.

2. Évolution professionnelle d’un Directeur des Ressources Humaines

2.1 Évolution de carrière du Directeur des Ressources Humaines Salarié

Dans le secteur privé, l’évolution professionnelle du directeur des ressources humaines se fait généralement vers d’autres postes de direction comme : 

  • directeur administratif,
  • directeur des relations industrielles,
  • secrétaire général,
  • etc

Il peut également décider de devenir DRH indépendant en créant un cabinet de conseil en ressources humaines. Il pourra alors axer son offre de services sur une ou plusieurs spécialités métier : formation, stratégie, recrutement, etc.

2.2 Évolution de carrière du Directeur des Ressources Humaines dans la Fonction Publique

Le responsable des ressources humaines qui a le grade d’attaché d’administration ou d’attaché territorial peut devenir attaché principal grâce à une promotion interne ou à un examen professionnel.

Le DRH qui a le grade d’attaché principal évolue quant à lui vers le grade supérieur d’attaché hors classe.

Il peut aussi décider de rejoindre le secteur privé ou de se mettre à son compte.

2.3 Évolution de carrière du Directeur des Ressources Humaines Indépendant

Le DRH qui est à son compte peut décider de se spécialiser pour devenir chasseur de têtes. Contrairement aux simples recruteurs, il devra rechercher des profils professionnels très rares qui sont généralement déjà en poste.

Son rôle consiste donc à trouver les arguments qui permettront de convaincre le salarié de quitter son poste actuel pour rejoindre une nouvelle entreprise.

Pour développer son activité, il peut aussi décider de s’associer avec d’autres professionnels, embaucher, et développer des offres plus complètes pour ses clients.