Quel est le salaire d’un Douanier et son évolution de carrière ?

La mission d’un douanier est de protéger le territoire, les citoyens et les intérêts économiques de son pays. Mais quel salaire perçoit-t-il pour faire son métier ? Comment peut-il évoluer au cours de sa carrière ?

Contrôle des douanes

1. Combien gagne un Douanier, rémunération, primes
2. Évolution professionnelle d’un Douanier

1. Combien gagne un Douanier, rémunération, primes

Le salaire brut de base du douanier est fixé par une grille indiciaire d’État en fonction de son grade et de son ancienneté.

S’il réussit le concours d’agent de constatation des douanes, le douanier perçoit une rémunération brute de 1.556€ par mois dès son entrée à l’École Nationale des Douanes (END), en tant que stagiaire.

Rémunération indiciaire mensuelle brute des Douaniers par grade (hors primes) :

  • Agent de constatation des Douanes : de 1.556€ (stagiaire et élève) à 2.216€,
  • Contrôleur des Douanes : de 1.607€ à 2.751€,
  • Inspecteur des Douanes : de 1.504€ (élève) à 3.154€.

À ce salaire de base, s’ajoutent de nombreuses primes et indemnités, comme par exemple :

  • la Garantie Individuelle de Pouvoir d’Achat (GIPA),
  • le Supplément Familial de Traitement (SFT),
  • l’Indemnité Temporaire de Mobilité (ITM),
  • l’Indemnité pour l’Utilisation d’une Langue Étrangère (IULE), etc.

Certaines primes sont versées à tous les fonctionnaires d’État et d’autres dépendent de la situation personnelle du douanier et de son lieu d’affectation.

Un agent des douanes peut effectuer jusqu’à 25 heures supplémentaires par mois, sans dépasser 48 heures au cours d’une semaine. Elles sont prises en compte dès la première heure de dépassement de son cycle normal de travail.

Dans une logique de Réduction du Temps de Travail (RTT), les heures supplémentaires sont généralement compensées par du repos. Mais si cela n’est pas possible, le douanier est indemnisé pour ses heures supplémentaires.

Par contre, pour les douaniers qui ne sont pas soumis à un décompte horaire, mais à un “forfait jour”, les heures supplémentaires font l’objet d’une indemnisation forfaitaire.

En tant que fonctionnaire, et en travaillant 5 jours par semaine, il a droit à 25 jours de congés par an.

En plus de ces congés rémunérés, le douanier peut être absent pour congés de maladie ordinaire, de formation syndicale, de solidarité familiale, de présence parentale, etc.

Le douanier peut aussi profiter d’avantages sociaux comme :

  • un logement de fonction à loyer réduit,
  • un véhicule pour nécessité de service,
  • la fourniture partielle ou totale des repas.

2. Évolution professionnelle d’un Douanier

L’évolution de carrière d’un douanier peut se faire de différentes manières :

  • Promotion à l’ancienneté : il gravit les échelons de son grade automatiquement au fil des ans en suivant la grille indiciaire.
  • Changement de grade : pour augmenter ses responsabilités et son salaire, l’agent de constatation peut évoluer vers un grade supérieur des métiers de la douane. Après quelques années de carrière, il peut devenir contrôleur des douanes puis inspecteur des douanes, grâce à des concours internes ou des promotions au mérite.
  • Spécialisation : il a aussi la possibilité de suivre des formations afin de se spécialiser dans un domaine. Il peut par exemple devenir maître-chien des douanes, pilote d’hélicoptère, marin, technicien radio, etc.

Le douanier peut également choisir une reconversion professionnelle au sein de la fonction publique en obtenant des équivalences et en passant des concours internes.

Enfin, il peut décider de quitter le service public pour rejoindre le privé et utiliser son expérience pour travailler dans la sécurité ou le commerce international.