Quel est le salaire d’une Assistante Commerciale et son évolution de carrière ?

La mission d’une assistante commerciale est de seconder les commerciaux et la direction de l’entreprise pour augmenter les ventes. Mais quel salaire perçoit-t-elle pour faire son métier ? Comment peut-elle évoluer au cours de sa carrière ?

Assistante d'une entreprise de commerce

 

1. Combien gagne une Assistante Commerciale, rémunération, primes
2. Évolution professionnelle d’une Assistante Commerciale

1. Combien gagne une Assistante Commerciale, rémunération, primes

1.1 Salaire d’une Assistante Commerciale Salariée

En entreprise, le salaire d’une assistante commerciale varie en fonction de plusieurs paramètres :

  • le secteur d’activité de l’entreprise,
  • la taille de l’entreprise, PME / grand groupe,
  • l’expérience professionnelle de l’assistante,
  • la nature du contrat,
  • les compétences particulières, etc.
    etc

Au début de sa carrière, l’assistante commerciale perçoit un salaire moyen de 1.800€ bruts par mois pour un contrat de 35 heures par semaine (1.404€ net).

Au fil des années, elle gagne en expérience et en responsabilités : son salaire mensuel brut se situe alors entre 1.900€ et 2.500€ (1.482€ et 1.950€ net). Ce salaire est plus élevé en région parisienne qu’en province d’environ 300€ brut par mois en moyenne (234€ net).

L’assistante commerciale qui maîtrise des logiciels techniques ou qui a des compétences particulières (langues étrangères, comptabilité, etc) peut gagner jusqu’à 3.300€ brut par mois (2.514€ net).

Une part variable liée aux ventes vient généralement s’ajouter à ce salaire mensuel fixe. Elle varie beaucoup en fonction du secteur d’activité de l’entreprise.

Certaines entreprises mettent aussi en place des avantages sociaux pour fidéliser leurs assistantes commerciales : cadeaux de Noël, prime de 13ème mois, tickets restaurants, etc.

Il n’est pas rare que l’assistante commerciale travaille 39 heures par semaine pour être disponible auprès des clients et des commerciaux. Dans ce cas, elle bénéficie de 2 jours de de Réduction du Temps de Travail (RTT) par mois pour se reposer.

Son employeur peut aussi considérer ces 4 heures, en plus des 35 heures légales, comme des heures supplémentaires et les rémunérer à un taux majoré de 25%.

Il arrive régulièrement que l’assistante commerciale effectue des heures supplémentaires au-delà de ses 39 heures hebdomadaires pour participer à des repas, des séminaires ou des briefings d’équipe. Elles sont rémunérées dès la première heure de dépassement ou donnent lieu à un repos compensatoire, au choix de l’employeur.

1.2 Rémunération d’une Assistante Commerciale Freelance

La rémunération d’une assistante commerciale varie en fonction de son portefeuille clients, de ses tarifs et du montant de ses charges.

Certaines assistantes commerciales ont des difficultés à lancer leur entreprise alors que d’autres parviennent à se dégager un salaire confortable de 2.300€ net environ.

La plupart des assistantes commerciales s’installent en micro-entreprise (auto-entrepreneur), ce qui leur permet de ne pas payer de charges tant qu’elles ne facturent pas. Elles ont le statut de profession libérale.

Pour calculer le salaire d’une assistante commerciale, il faut soustraire les prélèvements sociaux et taxes (cotisation URSSAF, impôt sur le revenu, etc.) à son chiffre d’affaires (factures encaissées).

Si elle exerce depuis son domicile, l’assistante commerciale freelance est redevable de la cotisation foncière des entreprises qui dépend de la superficie de son bureau. Par contre elle a très peu de frais de fonctionnement : électricité, petit matériel de bureautique, logiciels.

Durant ses 4 premiers trimestres d’exercice, l’assistante commerciale peut demander l’ACRE (Aide à la Création ou à la Reprise d’Entreprise). Ce dispositif permet de payer moitié moins de charges sociales : 11 % au lieu de 22 %.

Si elle est éligible à l’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) de Pôle Emploi, l’assistante commerciale peut demander à cumuler ses allocations chômage avec son revenu de freelance. Elle peut aussi choisir le versement de 45 % de ses allocations en 2 fois : un premier versement lui est fait au début de son activité, un second 6 mois plus tard.

2. Évolution professionnelle d’une Assistante Commerciale

Avec de l’expérience, l’assistante commerciale peut devenir responsable commerciale. Elle met en place la stratégie commerciale de la société qui l’emploie et devient le manager des commerciaux.

Certaines assistantes commerciales se forment au métier de commerciale terrain et deviennent de véritables forces de vente pour l’entreprise.

L’assistante commerciale peut aussi valider un diplôme en marketing via la formation continue. Sa mission s’oriente alors vers le développement et l’évolution des produits et services de l’entreprise.

Lorsqu’elle est à son compte, l’assistante commerciale peut développer son activité en créant une SASU ou une SARL, et embaucher des collaborateurs. Elle peut également devenir consultante en recrutement pour les entreprises qui embauchent des assistantes commerciales.